GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 11 Octobre
Samedi 12 Octobre
Dimanche 13 Octobre
Lundi 14 Octobre
Aujourd'hui
Mercredi 16 Octobre
Jeudi 17 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Amériques

    Les séquelles du 11 septembre 2001

    media L'avocat Marc Bern s'adresse à la presse au sujet de l'indemnisation par la Ville de New York à ceux qui ont subi des problèmes de santé, après les Attentats du 11 septembre en 2001. Reuters/Lucas Jackson

    Des milliers de personnes dont des bénévoles, secouristes et pompiers qui ont travaillé dans les décombres de Ground Zero, lors de l’effondrement des deux tours du World Trade Center à New York, souffrent aujourd'hui de cancers de la gorge ou de problèmes respiratoires. Une situation qui résulte du travail au milieu de la poussière et de l'exposition à des matériaux toxiques. Suite à une plainte contre la ville de New York, un accord a été conclu en vue de leur indemnisation.

    L'effondrement des tours jumelles a libéré des quantités massives de poussières d'amiante, de mercure, de plomb et autres polluants en tout genre. Résultat: de nombreux pompiers et des métallurgistes qui ont travaillé dans les décombres, des ambulanciers ou même des riverains souffrent de cancers de la gorge ou de problèmes respiratoires chroniques.

    Les fonctionnaires de la santé de l'Etat de New York ont publié des statistiques il y a deux ans indiquant que 360 secouristes sont décédés de cancers depuis l'attentat tout en admettant que ces chiffres sont largement sous-estimés. Les organes les plus atteints sont notamment les poumons, le système digestif ou le sang.

    Par ailleurs, encore aujourd'hui, de nombreuses personnes gardent des séquelles de l'attentat. Elles se plaignent de problèmes cardiaques ou circulatoires, et présentent parfois des troubles psychologiques graves. Les spécialistes médicaux pensent qu'il faudra encore attendre une dizaine d'année avant de pouvoir évaluer toutes les conséquences sanitaires liées à l'effondrement des tours. En effet, les patients sont susceptibles de développer des pathologies plus tardives.

    Chronologie et chiffres clés
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.