GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 19 Octobre
Dimanche 20 Octobre
Lundi 21 Octobre
Mardi 22 Octobre
Aujourd'hui
Jeudi 24 Octobre
Vendredi 25 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent

    Trente-neuf corps ont été découverts dans un camion, dans la nuit de mardi à mercredi, à Grays, dans l'Essex, à l'est de Londres. Le chauffeur, originaire d'Irlande du Nord et âgé de 25 ans, a été arrêté pour meurtre, a annoncé mercredi matin la police britannique. Selon les premiers éléments de l'enquête, le camion venait de Bulgarie et était entré au Royaume-Uni le 19 octobre à Holyhead, port situé sur la côte ouest de l'Angleterre.

    Amériques

    L’ombre des cartels de la drogue plane sur les élections

    media Patrouille de soldats mexicains à Ciudad Victoria, le 2 juillet 2010. AFP PHOTO/Luis Acosta

    Les électeurs mexicains sont appelés aux urnes ce dimanche 4 juillet 2010 pour des élections locales. Dans 12 des 31 États du pays, les mexicains vont élire leurs nouveaux gouverneurs. Et dans 14 États les électeurs doivent aussi renouveler les conseils municipaux et les parlements. Un scrutin marqué par les cartels de la drogue qui ont mené tout au long de la période pré-électorale une campagne d’intimidation d’une rare violence.

    Avec notre correspondant à Mexico, Patrick John Buffe

    Attentats contre les sièges régionaux des partis, intimidations, menaces et même assassinat de candidats. La violence engendrée par les cartels de la drogue n’a jamais autant pesé sur des processus électoraux qui cette fois ont été plombés par les balles des narcotrafiquants.

    Cette violence a atteint son point culminant six jours seulement avant les élections. Lorsqu’un commando fortement armé exécutait le candidat du parti révolutionnaire institutionnel (PRI) au poste de gouverneur du Tamaulipas, un État frontalier avec les États-Unis.

    Cet assassinat a obligé le gouvernement du président Felipe Calderon à renforcer la sécurité personnelle des candidats et à placer sous haute surveillance ces élections qui même si elles ne sont que régionales auront des répercutions au niveau national.

    Considérées comme l’antichambre des présidentielles de 2012, elles permettront de mesurer les forces en présences et de savoir si le PRI, qui gouverne 9 des 12 États en lice, réussira à augmenter son quota de pouvoir. S’il y parvenait, ce qui semble fort probable, il aurait alors toutes les chances de reconquérir la présidence qu’il avait perdue en 2000 après 70 ans de pouvoir sans partage.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.