GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 17 Août
Dimanche 18 Août
Lundi 19 Août
Mardi 20 Août
Aujourd'hui
Jeudi 22 Août
Vendredi 23 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    Des milliardaires généreux répondent à l’appel de Warren Buffett et Bill Gates

    media Bill Gates, co-fondateur de Microsoft, a invité les milliardaires à reverser la moitié de leur fortune à des oeuvres caritatives. REUTERS/Larry Downing

    Aux Etats-Unis, invités par deux grands philanthropes, le fondateur de Microsoft Bill Gates, deuxième fortune mondiale et l’investisseur Warren Buffet, troisième fortune, une quarantaine de milliardaires en dollars se sont engagés à verser la moitié de ce qu’ils possèdent de leur vivant ou après leur mort à des organistions caritatives. 

    Avec notre correspondant à Washington, Jean-Louis Pourtet

    Bill Gates, 53 milliards de dollars, Warren Buffett, 47ne sont pas des Harpagons. Le fondateur de la holding Birskshire Hathaway a déjà légué 99% de sa fortune à la fondation Bill et Melinda Gates qui a distribué 22 milliards pour l’éducation et la santé dans les pays en développement et aux Etats-Unis mêmes.

    Montrant l’exemple, ils ont donc demandé à près de 80 milliardaires de les imiter en s’engageant à donner à de bonnes oeuvres la moitié de leurs biens soit maintenant, soit dans leur testament. Une quarantaine des personnes contactées ont répondu à leur appel à la générosité : parmi elles, le maire de New York, Michael Bloomberg, un self-made man, mais aussi David Rockfeller, descendant d’une dynastie de l’argent et le réalisateur Steve Lucas.

    Un analyste financier estime que cela pourra aider à redonner une meilleure image des gens riches dont Bernie Madoff et la crise ont quelque peu terni la réputation. Mais il note aussi que seulement la moitié de ceux qui ont été sollicités ont répondu positivement.

    Warren Buffett n’est pas découragé. Bien décidé à poursuivre son recrutement – il y a 400 milliardaires en Amérique - l’oracle d’Omaha déclare: « Chaque saint a un passé. Chaque pécheur à un avenir. Nous allons continuer ».
     

    Chronologie et chiffres clés
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.