GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 17 Juillet
Mardi 18 Juillet
Mercredi 19 Juillet
Jeudi 20 Juillet
Aujourd'hui
Samedi 22 Juillet
Dimanche 23 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent

    Le président palestinien Mahmoud Abbas a annoncé vendredi un «gel des contacts» avec Israël tant que les nouvelles mesures de sécurité mises en place par l’État hébreu autour de l'esplanade des Mosquées ne seraient pas annulées.

    Dernières infos
    • Etats-Unis: la CIA a cessé son soutien à des rebelles syriens (chef des forces spéciales américaines)
    • Crise du Golfe: l'émir du Qatar se dit prêt au dialogue sous conditions
    • Etats-Unis: Sarah Sanders est la nouvelle porte-parole de la Maison Blanche (officiel)
    • Etats-Unis: Sean Spicer, porte-parole de la Maison Blanche, démissionne (NY Times)
    • Donald Trump nomme un nouveau directeur de la communication pour la Maison Blanche
    Amériques

    Haïti: les pertes économiques du séisme représentent 120% du PIB

    media

    En quelques minutes, le 12 janvier dernier, le séisme qui a ébranlé Haïti a fait 225 000 morts, 300 000 blessés et causé des dégâts supérieurs au total de la production de richesse dans le pays pendant un an. Les séquelles continueront de se faire sentir pendant des années.

    Alors qu'il progressait au rythme appréciable de 3% par an depuis 2004, le PIB d'Haïti s'est effondré avec le tremblement de terre. Les dégâts sont évalués par le Fonds monétaire international à 120% du PIB annuel.

    Depuis l'activité économique reprend au ralenti : la récession par rapport à 2009 est de 8,5%. L'inflation qui avait baissé avant le séisme est repartie à la hausse. Les exportations sont en recul alors que les importations progressent sensiblement.

    Face à cette situation, les finances publiques plongent et la dette publique dépasse désormais 20% du PIB. Point positif, selon le FMI, l'agriculture, la construction et l'industrie textile redémarrent et les fonds envoyés par les Haïtiens émigrés ont progressé depuis la catastrophe, ce qui soutient la consommation, notamment des 1 300 000 sans abris.

    L'aide internationale promise à Haïti atteint 7 milliards et demi d'euros, dont la moitié dans les 18 mois. Mais pour ne pas accabler Haïti sous la dette, le FMI estime que les besoins financiers du pays devraient être couverts par des dons ou des prêts très avantageux.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.