GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 11 Novembre
Mardi 12 Novembre
Mercredi 13 Novembre
Jeudi 14 Novembre
Aujourd'hui
Samedi 16 Novembre
Dimanche 17 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Nouvelle frappe israélienne contre des cibles du Jihad islamique à Gaza (armée)
    Amériques

    L’adoption autorisée pour les couples homosexuels au Mexique

    media Des gays devant la Cour Suprême de Mexico qui a autorisé l'adoption par les couples homosexuels, le 16 août 2010. REUTERS/Henry Romero

    Malgré l’opposition de l’Eglise catholique, neuf des onze juges de la Cour suprême mexicaine ont validé le 16 août l'adoption d'enfants par des couples homosexuels, approuvée en décembre par la municipalité de Mexico. Refuser la possibilité que les mariés de même sexe puissent adopter « serait une façon de constitutionnaliser la discrimination », a estimé un magistrat.

    Avec notre correspondant à Mexico, Patrick-John Buffe

    Avec cette sentence, c’est la tolérance et le respect de la diversité sexuelle qui l’emporte. La Cour suprême a ainsi accepté que les couples homosexuels de la capitale du Mexique bénéficient, en matière d’adoption, des mêmes droits que les couples hétérosexuels.

    Pour la plupart des juges, la négation de ce droit aurait été à l’origine de discrimination. En plus, ils ont estimé qu’il n’aurait pas été logique de refuser aux parents du même sexe la possibilité d’adopter un enfant alors que la ville de Mexico autorise les mariages homosexuels.

    En adoptant cette décision, la Cour suprême a aussi démontré qu’elle a su résister aux pressions et aux critiques provenant des secteurs les plus conservateurs de la société, principalement de l’Eglise catholique.

    Dimanche 15 août, le cardinal de Guadalajara, Juan Sandoval, a encore accusé les magistrats de la Cour d’avoir été soudoyés par le maire de Mexico pour qu’ils se prononcent en faveur des mariages gays. Et aux journalistes qui recueillaient ses propos, il a même demandé textuellement « si ça leur plairait d’être adopté par un couple de pédés ou de lesbiennes ».

    Les onze juges n’ont pas manqué de condamner le langage et les déclarations de ce prélat qui a osé mettre en doute leur intégrité.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.