GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 14 Novembre
Mercredi 15 Novembre
Jeudi 16 Novembre
Vendredi 17 Novembre
Aujourd'hui
Dimanche 19 Novembre
Lundi 20 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • L'Arabie saoudite rappelle son ambassadeur à Berlin pour protester contre une déclaration allemande sur le Liban (agence)
    • Syrie/chimique: nouveau veto russe à une résolution prolongeant les enquêtes internationales
    • Liban: Hariri affirme être «en route pour l'aéroport» pour quitter Ryad (tweet)
    Amériques

    Etats-Unis : suspension du financement public de la recherche sur les cellules-souches

    media Cellules souches embryonnaires Agence de la biomédecine/ Benoît Rajau

    C’est un revers pour Barack Obama. Un juge fédéral vient d'interdire le financement par l'Etat fédéral de la recherche sur les cellules souches embryonnaires, très prometteuse dans le traitement de certaines maladies. La justice donne donc raison à des associations chrétiennes qui avaient déposé plainte.

     

    Avec notre correspondant à Washington, Jean-Louis Pourtet

    En mars 2009, Barack Obama fraîchement investi, avait par un décret présidentiel autorisé le gouvernement fédéral à financer les recherches sur les cellules-souches embryonnaires qu’en 2001, le président Bush, pour des raisons morales et religieuses, avait interdites .

    Les conservateurs chrétiens qui considèrent que la vie commence à la conception s’opposent à la destruction de tout embryon et ont donc déposé plainte. Le juge Royce Lamberth leur a donné raison, car une loi votée en 1996, interdit d’utiliser l’argent public pour des recherches qui entrainent la destruction d’embryons. Il a estimé que s’il y avait procès, les plaignants l’emporteraient. Il a aussi fait observer que rien n’empêchaient les chercheurs de trouver des fonds privés.

    Pour Barack Obama, c’est un revers car il s’était engagé personnellement à rétablir le financement public, comme il l’avait promis pendant sa campagne. Le ministère de la Justice examine la décision du juge pour voir si le gouvernement va faire appel.

    L’Association pour le progrès de la recherche médicale a pour sa part exprimé sa déception, blâmant un petit groupe d’idéologues. Nancy Reagan, après la mort de son mari victime de la maladie d’Alzheimer, en complet désaccord avec George Bush, était devenue une fervente avocate de la recherche publique sur des cellules souches. Or le juge qui vient de l’interdire avait été nommé en 1987…par Ronald Reagan.

     

    Chronologie et chiffres clés
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.