GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 11 Décembre
Mercredi 12 Décembre
Jeudi 13 Décembre
Vendredi 14 Décembre
Aujourd'hui
Dimanche 16 Décembre
Lundi 17 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent

    Un nombre inférieur de moitié à celui du samedi 8 décembre (125 000 manifestants)

    Dernières infos
    Amériques

    Le nouveau chantier d’Obama

     

    Une grande photo orne la une du New York Times et de quelques autres grands journaux américains : on y voit cinq dirigeants foulant un tapis rouge à Washington. La photo de Barack Obama entouré de ses quatre invités du sommet sur la paix au Proche Orient apparaît comme une illustration des mots d’introduction du président américain : « Nous ne sommes que cinq hommes, mais quand nous nous réunirons, nous ne serons pas seuls... » Le New York Times insiste sur la mise en scène de l’événement : « La rencontre a offert un moment rare de théâtre diplomatique... orchestré par M. Obama », dans son « effort pour investir le processus avec sa propre stature personnelle ».
    Tout en se faisant l’écho du scepticisme des observateurs, qui se demandent ce qui pourrait bien « faire que ces négociations soient plus prometteuses que les précédentes », le Washington Post considère que « la peur partagée dans la région envers l’Iran, qui n’a fait que grandir, est une possible raison d’optimisme ». « La menace iranienne peut être une aubaine pour les pourparlers », titre-t-il.
     
    Earl menace...
     
    Autre sujet de préoccupation sur la côte est : l’ouragan Earl, désormais tout près de la zone la plus peuplée des Etats-Unis. Cet ouragan de catégorie 4 va se rapprocher aujourd’hui du littoral de la Caroline du nord, avertit USA Today, et « les plans de week-end entourant la fête du travail deviennent aléatoires ».
    « Il soufflera en rafales probablement sur Long Island vendredi », prédit le Christian Science Monitor, dont le reporter a pu voir des résidents se livrer aux précautions d’usage, mais d’autres temporiser - fête du travail oblige - en attendant des informations plus précises. Le journal en profite pour livrer à ses lecteurs quelques secrets de cuisine en cas de coupures d’électricité, après avoir déploré, avec un nutritionniste, que les rayons de corned beef aient été dévalisés dans les magasins. « Dîner avec Earl », ça implique au contraire de remplir son réfrigérateur de produits frais.
     
    Moins de sans-papiers
     
    Aux Etats-Unis toujours, la presse reprend largement une étude du Pew Hispanic Center sur l’immigration illégale, d’après laquelle les sans-papiers se font plus rares. Le Wall Street Journal donne les chiffres : alors que les entrées illégales étaient évaluées à 850 000 par an au début de la décennie, elles sont passées à 300 000 par an, et cette baisse est encore plus sensible parmi les Mexicains, dont la part dans la population qui réside clandestinement aux Etats-Unis est de 60%.
    Le Houston Chronicle parle de près de 2/3 de sans papiers en moins depuis 2007. Ce que le Miami Herald appelle un « déclin brutal », « attribué à une économie plus fragile et à des contrôles aux frontières plus sévères ». En tout cas, remarque le Chicago Tribune, cette évolution ne touche pas l’Illinois, où le nombre des immigrants illégaux reste stable, à un peu plus de 500.000 personnes en 2009.
     
    « Qui a tué Franklin Brito? »
     
    Au Venezuela, la presse commente toujours le drame humain qu’a représenté la mort, en début de semaine, à la suite d’une grève de la faim, d’un agriculteur expulsé de ses terres. Alors que Ultimas Noticias met sur son site la dernière interview de Franklin Brito, très affaibli, El Universal détaille les « six années de revendications » de cet homme, « jamais satisfaites », et qui avaient commencé par une amputation du petit doigt avant cette fatale grève de la faim.
    « Fou suicidaire ou héros, écrit le journal, ce sont les deux qualificatifs qu’utilise un pays polarisé en parlant du cas Franklin Brito ». El Nacional rapporte de son côté que le gouvernement « nie avoir violé les droits de cet homme » auquel il aurait toujours au contraire apporté « des réponses appropriées », même si l’épreuve qu’il a vécue trouve son origine dans la politique d’expropriations de terres lancée par Hugo Chavez. Tal Cual revient aussi sur l’affaire en publiant en première page un éditorial accusateur intitulé « Qui a tué Franklin Brito? »
     
    La mosquée du grand Nord
     
    Pour terminer, on part au Canada pour une nouvelle histoire de mosquée. La mosquée la plus au nord de l’Amérique, et probablement du monde, estime le Globe and Mail, qui raconte qu’une centaine de musulmans d’Inuvik, dans l’une des régions les plus septentrionales du Canada, sont les futurs fidèles de cette mosquée en préfabriqué qui devrait leur être livrée d’ici trois semaines, le temps qu’un camion parti de Winnipeg arrive à destination.
    « C’est un exemple de plus des frontières religieuses qui éclatent au Canada, commente le grand journal de Toronto : les musulmans du pays, longtemps considérés comme une population urbaine, migrent vers des villes plus petites mais avec du potentiel. »

     

    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.