GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 10 Décembre
Mardi 11 Décembre
Mercredi 12 Décembre
Jeudi 13 Décembre
Aujourd'hui
Samedi 15 Décembre
Dimanche 16 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Un juge brésilien ordonne l'arrestation de Cesare Battisti pour l'extrader vers l'Italie (agence de presse officielle)
    • Strasbourg: Macron remercie «l'ensemble des services mobilisés» dans la traque de l'auteur de l'attentat
    • Cessez-le-feu au Yémen: «La paix est possible», estime Pompeo
    Amériques

    Un baron de la drogue arrêté au Mexique

    media

    Au Mexique, les autorités ont arrêté ce lundi 13  septembre 2010 l'un des hommes les plus recherchés du pays. Le trafiquant de drogue présumé Sergio Villarreal, alias « El Grande », en guerre depuis des mois pour le contrôle du cartel Beltran-Leyva, a été arrêté avec deux autres personnes. Les trois hommes ont été capturés dans la ville de Puebla à 120 km au sud de Mexico lors d'une opération sans violence.

    L’arrestation de Sergio Villareal Barragan est un nouveau coup porté contre les cartels mexicains. Le baron de la drogue a été arrêté à son domicile, avec ses deux gardes du corps, sans opposer de résistance, dans la ville de Puebla à 120 km au sud de Mexico.

    Sergio Villareal dont la tête était mise à prix 3 millions de dollars est identifié par l’anti-drogue mexicaine comme le leader du cartel de Juarez. Son arrestation est certainement liée à celle très récente de « la Barbie », son rival du cartel du Sinaloa, que la police interroge depuis plusieurs jours.

    Surnommé « le grand », il mesure 2 mètres et pèse 120 kilos. Il avait le leadership de la distribution de drogue sur près de 1 000 km de la frontière nord du Mexique. Ancien chef de la police de l’Etat du Cohahuila, il était passé du côté des cartels dans les années 1990.

    Longtemps chef des tueurs du cartel des frères Beltran-Leyva, il est considéré comme un homme d’une extrême violence, un sanguinaire qui décapitait ses victimes, il serait responsable de l’assassinat de centaines de personnes.

    Une fois qu’un narcotrafiquant est assassiné ou emprisonné, c’est une guerre de succession.
    Jean Rivelois, chercheur à l'Institut de recherche pour le développement 16/10/2013 - par Vincent Souriau Écouter

     

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.