GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 7 Décembre
Samedi 8 Décembre
Dimanche 9 Décembre
Lundi 10 Décembre
Aujourd'hui
Mercredi 12 Décembre
Jeudi 13 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    Etats-Unis : Tom Donilon, le nouveau patron du Conseil national de sécurité

    media

    Tom Donilon succède à James Jones le général démissionnaire pour la sécurité nationale. C'est sans doute un signe que les Etats-Unis veulent accélérer leur départ d'Afghanistan. Le nouveau conseiller de Barack Obama pour la sécurité nationale, est connu pour son scepticisme à propos de cette guerre. Tom Donilon est un proche et même un intime du président.

     

    Avec notre correspondant à Washington, Jean-Louis Pourtet

    Tom Donilon est entré en politique sous l’ancien président Jimmy Carter. Il assure alors la liaison entre la Maison Blanche et le Congrès. Au cours des décennies qui suivront, il continuera de jouer un rôle au sein du parti démocrate. Lorsque Bill Clinton est élu président, il devient chef de cabinet du secrétaire d’Etat, Warren Christopher. Puis il reprend son métier d’avocat.

    Comme le rappelle perfidement, le Wall Street Journal, Tom Donilon fut de 1999 à 2005 vice-président de Fannie Mae, l’un des géants du crédit hypothécaire responsable de la crise de l’immobilier. En 2007, il rejoint Barack Obama pour l’aider à être élu. En le choisissant comme successeur de Jim Jones, le président, plutôt que de faire appel à un nouveau venu, a préféré garder un collaborateur qui fait partie de son cercle d’intimes.

    Le nouveau patron du conseil national de sécurité partage l’opinion d’Obama qu’il faut se désengager de l’Afghanistan le plus rapidement possible. Il appuie à fond le plan d’un retrait des forces américaines à partir de juillet prochain. Bon expert des affaires étrangères, Tom Donilon a aussi un bon sens politique. Il saura donc adapter la diplomatie américaine aux besoins électoraux du président dont il a l’oreille.

    Ce grand amateur de Coca léger se sent chez lui à la Maison Blanche. Sa femme Catherine n’est jamais très loin : elle est le chef de cabinet de l’épouse du vice-président Joe Biden.

     

    Chronologie et chiffres clés
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.