GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 14 Janvier
Mercredi 15 Janvier
Jeudi 16 Janvier
Vendredi 17 Janvier
Aujourd'hui
Dimanche 19 Janvier
Lundi 20 Janvier
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    Elections de mi-mandat: l’économie va peser sur le vote

    media Harvey (D), un mendiant dans une rue de Washington, le 20 octobre 2010. REUTERS/Stelios Varias

    Le marasme économique va compter lorsque les électeurs américains vont choisir leurs représentants au Congrès. Ces élections de mi-mandat ne se présentent pas bien pour les démocrates et le président Obama. Son plan de relance n'a pas produit les résultats escomptés. Le scrutin coïncide avec une réunion de la Réserve fédérale américaine qui cherche comment favoriser la croissance et l'emploi.

    Ca va plutôt mal aux Etats-Unis, première puissance économique mondiale. La crise a détruit plus de 8 millions d’emplois, le chômage frôle les dix pour cent, ce qui représente presque 15 millions de personnes sans travail. Et la croissance n'est toujours pas assez vigoureuse pour permettre des créations d’emploi. Au rythme actuel, il faudrait deux ans pour résorber le chômage. Avec la prochaine présidentielle à la clé. Mais on en n'est pas encore là…

    Le déficit de mille milliards de dollars
     

    Notre dossier spécial

    Certes, l’Amérique sous présidence Obama a vécu la crise, mais il y a aussi l’héritage des deux mandats républicains. Ce que les démocrates s’empressent de souligner. C’est ce qu’a rappelé également le président lors de son ultime tournée effectuée avant les élections. S’adressant à près de 10 000 partisans dans une arène de hockey sur glace de Bridgeport (Connecticut), Barack Obama a mis au défi les républicains de s’attaquer au déficit budgétaire colossal des Etats-Unis. Le président a affirmé sa volonté de s’en prendre au « déficit de mille milliards de dollars », dont il a hérité, a-t-il dit, en prenant ses fonctions après les deux mandats du républicain George W. Bush.

    Comment faire alors ? Les démocrates assurent qu’ils ne veulent pas s’attaquer au problème en réduisant le budget de l’éducation, ni en faisant peser tout le poids du déficit sur la classe moyenne. Ils ne veulent pas le faire, non plus, en réduisant les impôts. D’ailleurs, concernant la réduction d’impôts de 700 milliards de dollars consentie par Bush aux Américains les plus aisés, cette réduction arrive à expiration à la fin de l’année : elle ne sera pas reconduite. Les démocrates continuent de compter sur « des sacrifices partagés par tous les Américains ». Comme au beau jour de l’élection d’Obama, il y deux ans…

    Pour la reprise de l’emploi

    Le tableau n’est pas complètement noir. Le produit intérieur brut des Etats-Unis a progressé au dernier trimestre de 2%. C’est une très légère accélération par rapport au 1,7% de croissance du printemps 2010. Mais insuffisante pour susciter une reprise de l’emploi. Certains experts estiment qu’il faudrait un taux de croissance supérieur à 2,5% (ou même un taux de 3,5% sur plusieurs trimestres) pour susciter une vraie politique d’embauche. Les entreprises ont reconstitué leurs stocks, mais la demande, ainsi que l'investissement restent faibles. C'est la consommation des ménages, qui a accéléré la reprise. Un nouveau bémol ici encore : car cette consommation concerne surtout les produits importés.

    Un nouveau plan de relance ?

    Faudra-t-il un deuxième plan de relance, comme le préconisent certains économistes ? Tout en sachant que le bilan du premier est déjà contesté ? A l'issue de leur réunion, les dirigeants de la Fed pourraient annoncer un programme de rachat d’emprunts d’Etat à long terme. A la bonne heure : un nouveau stimulus financier est fortement attendu.

     

    Chronologie et chiffres clés
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.