GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 13 Novembre
Jeudi 14 Novembre
Vendredi 15 Novembre
Samedi 16 Novembre
Aujourd'hui
Lundi 18 Novembre
Mardi 19 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Bolivie: 4 nouveaux morts dans des manifestations (Commission intéraméricaine des droits de l'Homme)
    Amériques

    Marée noire aux Etats-Unis: BP responsable mais pas coupable

    media Enseigne du groupe pétrolier BP. REUTERS/Suzanne Plunkett

    Plus de six mois après la marée noire qui a touché le Golfe du Mexique, la commission d’enquête mise en place aux États-Unis a fait part de ses avancées, lundi 8 novembre 2010. D’après elle, BP a pris des risques inutiles mais personne n’a fait passer le profit avant la sécurité.

    Avec notre correspondant à Washington, Raphaël Reynes

    « En aucune circonstance nous n’avons vu un être humain prendre consciemment une décision motivée par l’argent plutôt que par la sécurité. » La phrase est celle de Fred Bartlit, qui dirige l’enquête menée depuis six mois par la commission nationale indépendante.

    Le mois dernier, le même Fred Bartlit indiquait qu’il était clair désormais que BP, Halliburton, qui devait consolider le puits de forage, et Transocean, propriétaire de la plateforme, avaient conscience que le ciment utilisé pour éviter les fuites d’hydrocarbure dans le forage était défectueux.

    Dans ce nouveau rapport, la commission confirme que les décisions prises à plusieurs niveaux étaient des erreurs. BP a introduit un certain nombre de risques qui n’étaient pas nécessaires, ont conclu les enquêteurs.

    Pas de pouvoir coercitif

    Pour autant, aucun individu n’a pris la décision de privilégier l’argent, souligne le rapport qui précise que les techniciens de la plateforme ont eux-mêmes mal interprété un test de pression qu’ils ont lu comme une réussite.

    « Pourquoi en sont-ils venus à cette conclusion ? », s’interroge l’un des membres de la Commission. Peut-être ne connaîtra-t-on jamais la réponse à cette question : nombre d’entre eux sont morts dans l’explosion ou refusent de témoigner, regrette Sean Grimsley.

    Malgré ses demandes répétées, la commission d’enquête n’a aucun pouvoir pour exiger des preuves.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.