GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 11 Novembre
Mardi 12 Novembre
Mercredi 13 Novembre
Jeudi 14 Novembre
Aujourd'hui
Samedi 16 Novembre
Dimanche 17 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Reconnaissance faciale en France: la Cnil dit oui à l'expérimentation mais dans un cadre strict
    • L'Irak «ne sera plus le même» après la contestation (ayatollah Sistani)
    • La justice française remet en liberté Vincenzo Vecchi, réclamé par les autorités italiennes
    • Pékin accuse Londres de «jeter de l'huile sur le feu» après l'agression d'une ministre hongkongaise
    • Chutes de neige en France: 300 000 foyers privés d'électricité dans quatre départements (Enedis)
    • Le président lituanien gracie deux espions russes (officiel)
    • Chili: près de 200 manifestants éborgnés par les forces de l'ordre depuis le début de la crise sociale (INDH)
    • Chili: le Parlement convoque un référendum afin de réviser la Constitution de Pinochet (officiel)
    Amériques

    Nouveau bras de fer entre le président Chavez et le patron de Globovision

    media Guillermo Zuloaga, président de Globovision pris en photo le 18 novembre 2009 à Caracas Reuters

    Nouvel épisode dans le bras de fer que se livrent Hugo Chavez et la principale chaîne télévisée d'opposition au Venezuela, Globovision. Le président de Globovision, Guillermo Zuloaga, a demandé l'asile politique aux Etats-Unis.

    Des démêlés avec la justice vénézuélienne, Guillermo Zuloaga n'en manque pas. A titre personnel d'abord : il est accusé d'avoir entreposé chez lui 24 véhicules dans le but de spéculer sur leur prix. Un prétexte à persécution politique, affirme-t-il, car la chaîne qu'il préside, Globovision, fait elle aussi l'objet de poursuites judiciaires et elle est depuis des années dans le collimateur du président.

    D'ailleurs, Hugo Chavez a beau jurer que les deux dossiers sont séparés, il fustige pêle-mêle la télévision, qu'il menace régulièrement de fermeture, et l'homme, qu'il accuse de « trahir la patrie » et même de chercher à le tuer...

    Guillermo Zuloaga, depuis les Etats-Unis où il semblait s'être réfugié, a confirmé à CNN qu'il souhaitait y rester : « la procédure d'asile politique aux Etats-Unis est sur le point de se conclure. Cela ne me plaît pas d'être dans cette situation, je préférerais être au Venezuela, mais nous avons au Venezuela un gouvernement totalement autoritaire, qui manipule les organes judiciaires à son bénéfice, pour créer la peur ; qui a entrepris de piétiner la justice».

    Le gouvernement vénézuélien avait déjà eu raison en 2007 d'une autre chaîne d'opposition très populaire, la RCTV, dont il n'avait pas renouvelé la licence hertzienne.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.