GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 16 Novembre
Samedi 17 Novembre
Dimanche 18 Novembre
Lundi 19 Novembre
Aujourd'hui
Mercredi 21 Novembre
Jeudi 22 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Amériques

    Manœuvres militaires conjointes entre le Japon et les Etats-Unis dans le Pacifique

    media

    Le Japon et les Etats-Unis ont débuté, ce vendredi 3 décembre 2010, les plus importantes manœuvres aéronavales conjointes qu'ils n'aient jamais organisées. Elles sont destinées à accroitre les pressions sur une Corée du Nord qui, selon la secrétaire d'Etat américaine Hillary Clinton, représente une « menace immédiate » pour la région, et à plus long terme, une menace pour le reste du monde.

    Avec notre correspondant à Tokyo, Frédéric Charles

    Plus de 400 avions, une soixantaine de bateaux de guerre, parmi eux le porte-avions américain Georges Washington qui vient de participer à des exercices conjoints avec des unités de l’armée sud-coréenne, participent à ces manœuvres américano-japonaises.

    Elles mobilisent 34 000 hommes de l’armée japonaise et plus de 10 000 soldats américains. Elles comprennent des exercices de défense anti-missiles centrés autour de destroyers du type Aegis capable de détruire en vol simultanément des dizaines de missiles que la Corée du Nord pourrait tirer sur les mégalopoles japonaises.

    Ces manœuvres ont lieu autour des îles de Shikoku, Kyushu et Okinawa. Cette dernière abrite les plus grandes bases américaines en dehors des Etats-Unis. Elles servent à surveiller aussi bien la Corée du Nord que la Chine. Le Japon est en état d’alerte depuis le pilonnage d’une île sud-coréenne par la Corée du Nord.

    Considéré comme pro-chinois, le gouvernement japonais de centre gauche a cherché à prendre ses distances par rapport à l’allié américain. Quant au secrétaire général du gouvernement japonais, il critique l’armée japonaise la qualifiant de violente machine. Cela en pleine crise nord-coréenne. Le gouvernement japonais de centre gauche est au plus bas dans les sondages d’opinion.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.