GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 10 Octobre
Vendredi 11 Octobre
Samedi 12 Octobre
Dimanche 13 Octobre
Aujourd'hui
Mardi 15 Octobre
Mercredi 16 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    En Haïti, Jude Célestin, le candidat du pouvoir appelle ses partisans à la mobilisation

    media Mobilização de partidários do candidato do governo, Jude Célestin, em Porto Príncipe REUTERS/Eduardo Munoz

    Deux jours après l'annonce des résultats préliminaires des élections en Haïti, la situation dans le pays reste tendue. La population exprime toujours sa colère de ne pas voir son favori, Michel Martelly, qualifié pour le second tour de l'élection présidentielle. A Port-au-Prince, la capitale a été le jeudi 9 décembre 2010, le théâtre de violents incidents. Dans la soirée, lors d'une intervention à la radio, le candidat du pouvoir Jude célestin a appelé ses partisans à la mobilisation.

    Avec notre correspondante à Port-au-Prince, Amélie Baron

    Après deux jours de tension et de violences, Jude Célestin a tenu à faire connaître sa position sur la situation. Celui vers qui la colère de la rue se dirige a affirmé vouloir s'assurer que le vote populaire sera respecté et défendu dans le cadre de la loi.

    Jude célestin est arrivé en deuxième position du premier tour de la présidentielle, ce que les partisans du candidat Michel Martelly, arrivé en troisième position selon les résultats, n'acceptent pas. Ils protestent toujours dans les rues. Mais face à ces manifestations urbaines, Jude Célestin a évoqué une «attitude irresponsable» et a répliqué en disant que la contestation électorale ne pouvait pas se faire dans la destruction.

    Ce jeudi à Port-au-Prince, les partisans du candidat du pouvoir ont défilé par centaines. Et Jude Célestin les a appelé à rester mobilisés, mais dans le calme. Reste que dans la capitale, la population craint ces supporters du pouvoir en place. Car certains, parmi eux, sont armés.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.