GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 13 Novembre
Jeudi 14 Novembre
Vendredi 15 Novembre
Samedi 16 Novembre
Aujourd'hui
Lundi 18 Novembre
Mardi 19 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Eliminatoires CAN 2021 : A domicile, la Côte d’Ivoire bat le Niger (1-0)
    Amériques

    Election présidentielle en Haïti : l'OEA appelle au retrait du candidat du pouvoir

    media Les candidats à la présidentielle en Haïti, Michel Martelly (G) et Mirlande Manigat (D) à Port-au-Prince le 13 janvier 2011. Eduardo Munoz/ Reuters

    En raison de fraudes avérées, la mission de l’OEA, l’Organisation des Etats d’Amérique, chargée du recomptage des voix du scrutin présidentiel en Haïti du 28 novembre, préconise le retrait du second tour de Jude célestin, le candidat du pouvoir. Dans son rapport remis jeudi 13 janvier 2011 à René Préval, le président sortant, les experts de l’OEA recommandent son remplacement par le candidat arrivé troisième, Michel Martelly.

    Avec notre correspondante à Port-au-Prince, Amélie Baron

    La mission de l’Organisation des Etats d’Amérique recommande la tenue d’un second tour avec Mirlande Manigat et Michel Martelly. Ce dernier se déclare satisfait car pour lui, cela reflète l’opinion et les envies de la population haïtienne. Le chanteur populaire attend désormais que les autorités publient définitivement les résultats. Car seul le Conseil électoral provisoire (CEP) est habilité à fournir le verdict du scrutin du 28 novembre :

    « On est prêt à commencer à travailler alors, que le CEP et Monsieur Préval laissent avancer la procédure. Les résultats ne peuvent pas dépendre de monsieur Préval. On parle d’élection, on ne parle pas de nomination, on ne parle pas de sélection. Le peuple a voté. Il a choisi, et c’est pour ça que tout le monde accepte un résultat Manigat et Martelly, parce que ça reflète la volonté de la population... On ne vient pas pour diviser. On prône l’inclusion et on prône surtout, la réussite, les résultats ».

    Michèle Martelly ne doute pas de sa victoire à la présidence. Mais son discours est désormais plus conciliant. Rassembleur, il se dit prêt à travailler avec sa concurrente Mirlande Manigat, et même avec l’actuel président René Préval et son poulain, Jude Célestin.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.