GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 12 Octobre
Dimanche 13 Octobre
Lundi 14 Octobre
Mardi 15 Octobre
Aujourd'hui
Jeudi 17 Octobre
Vendredi 18 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Amériques

    Etats-Unis : Hillary Clinton va rencontrer l'opposition libyenne

    media La secrétaire d'Etat, Hillary Clinton, le 10 mars 2011 à Washington. REUTERS/Hyungwon Kang

    Les Etats-Unis sont passés à la vitesse supérieure dans leurs contacts avec l'insurrection libyenne. Hillary Clinton devrait elle se rendre en Libye la semaine prochaine pour rencontrer l'opposition libyenne. Des contacts seraient également établis avec des opposants libyens basés aux Etats-Unis. La chef de la diplomatie américaine ira également en Egypte et en Tunisie, pour son premier voyage dans ces pays, depuis la chute de Zine el-Abidine Ben Ali et Hosni Moubarak.

    Avec notre correspondant à Washington, Raphaël Reynes

    Hillary Clinton va rencontrer un certain nombre d'opposants libyens, la semaine prochaine. Rencontre aux Etats-Unis mais également en Tunisie et au Caire, où la secrétaire d'Etat américaine se rend pour la première fois depuis le début des révoltes arabes. Pas plus de détails, pour l'instant, sur l'identité de ces opposants avec lesquels l'entourage d'Hillary Clinton « est en train de prendre contact » a-t-elle indiqué devant le Congrès.

    Mais la Maison Blanche a, de son côté, évoqué des « contacts directs » avec « tous les hauts responsables » du Conseil national de transition, le CNT basé à Benghazi dans l'est libyen.

    Alors, Washington ne va pas aussi loin que Paris, et n'a pour l'instant pas reconnu la légitimité de ce « nouveau gouvernement » pour représenter le peuple libyen. Les Etats-Unis sont en phase « d'évaluation de ce Conseil, d'autres groupes et d'autres personnes » a expliqué le porte-parole de la Maison Blanche, le 10 mars . Il s'agit de savoir  quels sont leurs objectifs, qui ils représentent, quelles sont leurs idées et vers où ils conduiraient une Libye de l'après-Kadhafi,

    précise Jay Carney,

    Prudence des Etats-Unis

    Il faut dire que l'administration américaine n'est pas convaincue de l'issue du conflit. Tout le monde, à Washington, ne voit pas la situation évoluer de la même manière. Jeudi, le chef du renseignement américain a estimé que le régime de Mouammar Kadhafi risquait de l'emporter. « Les rebelles libyens sont engagés dans une bataille difficile », a déclaré James Clapper. Selon lui, le système du colonel Kadhafi est assez important. Il serait même le second plus performant dans la région, après celui de l'Egypte que les Américains connaissent bien.

    Pour aller plus loin

    Un plan d'exclusion aérienne

    Cela va sans doute être à l'esprit des membres de l'Otan, ce week-end et en début de semaine prochaine, l'Otan qui va se voir soumettre un plan en vue d'une possible zone d'exclusion aérienne. C'est Hillary Clinton qui l'a annoncé, jeudi. Les alliés de l'Otan seront informés de ce plan mardi prochain, le 15 mars. « Nous avons l'expérience de ce genre de procédure » a déclaré Hillary Clinton, se voulant rassurante. A l'égard des membres de l'Alliance Atlantique mais sans doute aussi des Américains qui sont inquiets à l'idée qu'un 3e front pourrait s'ouvrir dans cette région, pour l'armée américaine.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.