GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 2 Décembre
Mardi 3 Décembre
Mercredi 4 Décembre
Jeudi 5 Décembre
Aujourd'hui
Samedi 7 Décembre
Dimanche 8 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    Les Haïtiens ont voté dans le calme pour élire leur nouveau président

    media Le dépouillement a débuté immédiatement après la fermeture des bureaux de vote, le 20 mars 2011. AFP PHOTO / Hector Retamal

    Les bureaux de vote ont fermé dimanche soir en Haïti. Pour succéder au président René Préval, les électeurs devaient choisir entre Mirlande Manigat et Michel Martelly. Si en novembre le premier tour du scrutin avait été un véritable fiasco, les incidents ont été peu nombreux à travers le pays ce dimanche 20 mars 2011.

    Beaucoup redoutaient que le vote présidentiel ne soit l’objet de tensions entre partisans des deux camps. Les observateurs nationaux et internationaux craignaient que le retour vendredi 18 mars de l’ancien président Jean-Bertrand Artistide ait une influence néfaste sur le déroulement de la journée. Il n’en a rien été. Haïti a connu un jour de vote calme. L’atmosphère était même presque celle d’un dimanche ordinaire.

    D’importants problèmes d’organisation ont tout de même encore empêché les bureaux de vote d’ouvrir à l’heure prévue. Malgré les quelques incidents qui ont eu lieu en province et la saisie d’armes, la Mission des Nations unies et les autorités sont satisfaites des conditions dans lesquelles s’est tenu le scrutin.

    Le conseil électoral provisoire doit maintenant recueillir les urnes et procéder au décompte des voix. L’opération sera longue, trop longue même au goût de certains. Ce n’est en effet que dans onze jours, le 31 mars, que les résultats préliminaires seront annoncés.

    La première urgence pour les deux candidats est maintenant de se taire. La tentation est grande de se proclamer vainqueur avant le résultat des élections.

    Et maintenant ? Le calendrier des jours à venir 21/03/2011 Écouter

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.