GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 21 Août
Jeudi 22 Août
Vendredi 23 Août
Samedi 24 Août
Aujourd'hui
Lundi 26 Août
Mardi 27 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Amériques

    Marée noire aux Etats-Unis: le propriétaire de la plateforme accusé

    media Les équipes de pompiers au lendemain de l’explosion qui a fait 11 morts et déversé environ 4,9 millions de barils de pétrole sur plusieurs mois. Le 21 avril 2010. Reuters/U.S. Coast Guard/Handout

    C'était il y a un an, l'explosion de la plateforme Deepwater Horizon du groupe britannique BP a provoqué la pire marée noire de l'histoire des Etats-Unis. Le golfe du Mexique a été gravement souillé. Aujourd'hui, on assiste à des règlements de comptes en justice entre les responsables de la catastrophe. Le groupe pétrolier BP poursuit Transocean, la société propriétaire de la plateforme.

    C'est un rapport des gardes-côtes américains qui met en cause Transocean et sa plateforme Deepwater Horizon, à l'origine de la marée noire. La société basée en Suisse a mal entretenu ses plateformes, selon le rapport, et n'a pas remplacé des pièces essentielles de la tête du puits de forage.

    Au moment de l'explosion, le 20 avril 2010, le capitaine de la plateforme a perdu du temps précieux, en attendant une autorisation avant d'arrêter le flux de gaz inflammables. De plus, l'employée de service ne savait pas qu'elle devait enclencher le système d'arrêt d'urgence du puits. L'équipage de la plateforme n'était pas préparé à l'éventualité d'une explosion et les exercices d'alerte étaient faits de façon sommaire.

    BP a poursuivi en justice Transocean, mais aussi deux sociétés partenaires, Halliburton et Cameron International, pour négligence. A son tour, Transocean a déposé une plainte contre BP. La société met en cause les conclusions du rapport des gardes-côtes américains, soulignant surtout que, sept mois avant l'accident, ils avaient inspecté la plateforme et l'avaient jugée conforme aux règles de sécurité.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.