GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 21 Août
Jeudi 22 Août
Vendredi 23 Août
Samedi 24 Août
Aujourd'hui
Lundi 26 Août
Mardi 27 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Amériques

    Des élus américains ont vu les photos de la dépouille d’Oussama ben Laden

    media Leon Panetta, directeur de la CIA qui a montré à quelques parlementaires les photos de la dépouille de ben Laden. DR

    Aux Etats-Unis, la CIA a commencé à montrer à des élus des photos de la dépouille d'Oussama ben Laden, abattu le 2 mai par un commando américain au Pakistan. La décision de Barack Obama de ne pas rendre ses clichés publics avait fait couler beaucoup d'encre. Les élus qui siégent aux commissions du renseignement et des forces armées des deux chambres au Congrès, affirment qu'il s'agit bien du chef d'al-Qaïda, sur ces photos «plutot horribles», mais pas sûr que cela convainc les sceptiques.

     

    Avec notre correspondant à Washington, Jean-Louis Pourtet

    C’est dans une pièce privée au siège de la CIA que les élus ont examiné une dizaine de photos d’Oussama ben Laden dont certaines, selon un sénateur, était « plutôt horribles », une balle étant entrée dans l’oeil gauche et ressortie par l’oreille droite.

    « C’est bien notre homme » a déclaré pour sa part Michele Bachman, la porte-parole du Tea Party à la Chambre. Son collègue démocrate, Dutch Ruppersberger, est tout aussi convaincu :

    « Quand j’ai vu la photo, ma première impression a été sans le moindre doute que c’était bien Oussama ben Laden. Nous avons vu la photo de cet homme pendant des années. C’est la personne qui a coordonné les attentats contre les Etats-Unis pour tuer des Américains, donc on le connaissait. On pouvait voir le sang, on pouvait voir là où la balle avait frappé, près des yeux et du front ».

    Notre dossier spécial

    Les témoignages des élus certifiant la mort du chef islamiste ne convaincront pas les sceptiques, c’est pourquoi certains membres du Congrès souhaiteraient que les photos soient rendues publiques. Rejetant l’argument d’Obama selon lequel leur publication pourrait déclencher des émeutes, le sénateur Jim Inhofe déclare : « Les terroristes de toute façon veulent nous tuer. Nous sommes en guerre. Alors pour nous de dire que nous ne voulons pas les offenser, je ne suis pas d’accord ».

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.