GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 19 Octobre
Dimanche 20 Octobre
Lundi 21 Octobre
Mardi 22 Octobre
Aujourd'hui
Jeudi 24 Octobre
Vendredi 25 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    La Cour suprême des Etats-Unis valide une loi polémique sur l'immigration en Arizona

    media La Cour suprême des Etats-Unis, à Washington, a donné raison à l'Etat de l'Arizona. AFP / Karen Bleier

    La plus haute instance judiciaire du pays autorise l'Etat à supprimer la licence d'activité des entreprises employant sciemment des immigrés clandestins. Une décision très politique.

    Avec notre correspondant à Washington, Raphaël Reynes

    En 1986, le Congrès des Etats-Unis vote une  loi importante sur l'immigration qui confie aux seules autorités fédérales le soin de punir les employeurs par des amendes ou des sanctions pénales. Dix ans plus tard, le texte était complété par une nouvelle loi. Le Congrès ajoute ainsi une série de programmes pilotes destinés à l'améliorer.

    Seulement de nombreux Etats américains continuent de trouver la loi de 1986 inefficace. Et en 2007, l'Arizona franchit le pas en décidant d'infliger aux contrevenants la seule sanction qui n'ait pas été interdite par le Congrès : la suppression pure et simple de la licence d'activité de l'entreprise.

    Soutenue par l'administration Obama, la Chambre de commerce des Etats-Unis a attaqué le texte en première instance, en appel puis devant la Cour suprême. Elle vient  de subir, ce jeudi 24 mai, sa troisième défaite.

    Selon la Haute Cour, les mesures prises par l'Etat de l'Arizona ne contredisent pas la loi de 1986. Une décision rendue à cinq voix contre trois. Le désaccord marqué par les juges progressistes n'a donc pas suffit. La Cour suprême vient de donner aux Etats américains une latitude que le Congrès avait laissé entre les mains de Washington depuis près de 25 ans.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.