GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 22 Août
Vendredi 23 Août
Samedi 24 Août
Dimanche 25 Août
Aujourd'hui
Mardi 27 Août
Mercredi 28 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent

    «Le gouvernement est enfin là. Le président de la République, chef de l'État, a enfin signé l'ordonnance. Donc aujourd'hui, le gouvernement ayant été constitué, on se mettra bientôt au travail», a déclaré à la presse le Premier ministre Sylvestre Ilunga, lui-même nommé le 20 mai 2019.

    Amériques

    A la Une : Les dangers potentiels du téléphone portable inquiètent

    Les dangers potentiels du téléphone portable inquiètent

    Les téléphones portables sont désormais classés dans la liste des produits peut-être cancérogènes selon l’Organisation mondiale de la santé. Cette information est reprise à la Une d’un certain nombre de quotidiens en commençant par le Brésil. Le journal Folha de Sao Paulo s’inquiète de cette nouvelle. Le quotidien donne les détails de l’étude sur laquelle s’appuie cette classification par l’OMS. Pas moins de trente-et-un scientifiques ont travaillé sur cette question, note Folha.

    Il y a « peut-être des risques », souligne le journal argentin Clarin qui s’intéresse aussi à cette histoire d’onde. « Il faut rester vigilant : le lien entre téléphone portable et cancer n’est pas clairement démontré », note le quotidien. Un spécialiste confirme : « il faut poursuivre les recherches sur la question ». Un alarmisme qui énerve les fabricants de téléphones de portables. C’est en tout cas ce qui ressort d’un article du journal américain Boston Globe. Le quotidien se demande aussi si au-delà des normes, on pourrait vraiment se passer de cette technologie.

    Une visite en Bolivie fâche l’Argentine
     
    Le quotidien argentin La Nation évoque en titre des « tension avec la Bolivie à cause de la visite d’un ministre iranien ». Ahmad Vahidi, le ministre iranien de la Défense, avait été invité par son homologue bolivien à une visite. Mais les journaux argentins rappellent que ce ministre est soupçonné d’être l’instigateur d’un attentat qui a touché, en 1994, l’Association mutuelle israélite argentine. Un attentat qui a tué 85 personnes. La Bolivie a finalement expulsé ce ministre dérangeant, raconte La Nation. En Bolivie, le journal La Razon publie une photo du ministre en costume militaire avec ce titre : « Un ministre provoque un désordre avec l’Argentine ». Pour tenter de calmer la tension avec leur voisin, les autorités boliviennes indiquent qu’ils ignoraient le passé Ahmad Vahidi.
     
    La dette des Etats-Unis en débat à la Chambre des représentants

    C’est un sujet qui préoccupe les journaux généralistes américains et les journaux économiques. Le New York Times titre : « Pour faire pression sur Obama, la Chambre des représentants barre à la route à la hausse de la dette ». Cette nuit, une large majorité des représentants a rejeté une proposition de loi qui visait à augmenter la dette américaine. Le journal rappelle que le déficit américain est limité aujourd’hui à un peu plus de 14 milliards de dollars. Une limite atteinte le 16 mai dernier. Le Washington Post, pour sa part, note qu’une rallonge de la dette est « extrêmement impopulaire ». Le site du journal présente une petite vidéo sur l’évolution de la dette aux Etats-Unis. Une dette qui a toujours explosé lors des périodes de crises et de guerre : le record datant de l’époque de la Seconde Guerre mondiale.

    Le Wall Street Journal évoque la seule possibilité pour trouver une solution à cette impasse : la négociation entre démocrates et républicains. La Maison Blanche semble assez inquiète. A défaut de compromis, la situation pourrait devenir calamiteuse, résume un membre du staff de Barack Obama.

    La Copa América débute dans un mois en Argentine

    Ce championnat des équipes nationales américaines passionne les foules. Surtout en Argentine, où l’attaquant star Leo Messi est arrivé, hier, à l’aéroport de Buenos Aires. Le journal argentin Clarin titre : « Le meilleur joueur du monde aime la Copa América » avec une photo du prodige argentin de 23 ans entouré par une foule assez incroyable de journalistes. Le joueur qui a tout gagné avec son club du FC Barcelone a expliqué vouloir remporter cette compétition. Un tournoi que l’Argentine n’a pas décroché depuis 1993. Pour tenter de réparer ce fait, le journal se félicite de la sélection de l’argentin Carlos Tevez. L’attaquant qui évolue à Manchester City n’avait pas été sélectionné pour le dernier match de l’Albiceleste. Sergio Batista, le sélectionneur argentin, l’a finalement retenu pour la compétition.

    Chronologie et chiffres clés
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.