GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 20 Août
Mercredi 21 Août
Jeudi 22 Août
Vendredi 23 Août
Aujourd'hui
Dimanche 25 Août
Lundi 26 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • L'Espagne opposée à un blocage de l'accord UE-Mercosur (présidence)
    • Guerre commerciale États-Unis/Chine: Johnson «très inquiet», «ce n'est pas une manière de faire»
    • L'Union doit «laisser tomber» le filet de sécurité irlandais pour éviter un Brexit sans accord (Boris Johnson)
    Amériques

    La caravane de la paix de Javier Sicilia est arrivée à El Paso, aux États-Unis

    media Sur la route de Ciudad Juarez, dans l'État de Chihuahua. Le poète mexicain Javier Sicilia, qui a initié la Marche pour la paix, prend un peu de repos au milieu des bus et des voitures du convoi. © Reuters/Tomas Bravo

    La caravane mexicaine de la paix, organisée par le poète Javier Sicilia a terminé son parcours aux États-Unis ce samedi 11 juin. Partie le 4 juin de Cuernavaca, dans le sud du Mexique, le convoi de bus et de véhicules a rallié plusieurs villes mexicaines, avec comme objectif de souligner la responsabilité des États-Unis dans la violence qui sévit au Mexique.
     

    Avec notre correspondant à Washington, Jean-Louis Pourtet

    C’est à El Paso dans l'État du Texas (États-Unis) que Javier Sicilia a achevé sa Marche pour la paix. Après avoir fustigé pendant une semaine les autorités mexicaines pour leur guerre contre les cartels, qui a fait près de 40 000 morts dont son fils en mars, le poète devenu révolutionnaire est venu dire aux Américains quelques vérités : s’ils consommaient moins de drogue, les narcotrafiquants ne feraient pas la loi dans son pays.

    « Vous devez vous rendre compte que derrière chaque bouffée de marijuana, derrière chaque ligne de coke, il y a des morts, des familles dévastées », a-t-il dit d’un ton calme, amplifié par un porte-voix.

    Il a renouvelé son appel au gouvernement américain de suspendre l’initiative Merida, lancée en 2008 sous Gorge Bush, pour aider le Mexique à combattre les trafiquants. Le Congrès approuve chaque année un milliard et demi de dollars pour financer ce plan.

    Aux centaines de personnes, dont beaucoup d’immigrants venus l’écouter, le poète a demandé de faire pression sur le gouvernement américain pour qu’il mette fin à la violence. Évoquant la mort de son fils tué le 28 mars, il a déclaré : « Depuis sa disparition, j’ai commencé à apprendre les noms des 40 000 Mexicains qui sont morts en réclamant à grands cris la justice ».

    La caravane de la paix a parcouru quelque 3 000 km entre Cuernavaca et la frontière avec les États-Unis, en traversant les États mexicains les plus affectés par la violence.

     

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.