GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 20 Août
Mercredi 21 Août
Jeudi 22 Août
Vendredi 23 Août
Aujourd'hui
Dimanche 25 Août
Lundi 26 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • L'Espagne opposée à un blocage de l'accord UE-Mercosur (présidence)
    • L'Espagne opposée à un blocage de l'accord UE-Mercosur (présidence)
    Amériques

    Etats-Unis : exécution de Mark Stroman au Texas

    media Mark Stroman a été exécuté le 20 juillet 2011, à Texas. AFP

    Il n’est pas courant qu’un condamné à mort ait pour meilleur défenseur la personne qu’il a tenté de tuer, et c’est pourtant ce qui vient de se passer au Texas où la victime s’est battue jusqu’à la dernière minute pour essayer, mais sans succès, d’obtenir un recours avant l’exécution de son agresseur.

    Avec notre correspondant à Washington, Jean-Louis Pourtet

    Mark Stroman avait été condamné à mort pour avoir tué en l’espace de quelques semaines en 2001 un Pakistanais, un Indien, et avoir blessé un Bangladais qui avait perdu un œil lors de l’agression.

    Membre d’un groupe prônant la supériorité des Blancs, il avait voulu venger sa demi-sœur, tuée dans l’attentat du 11-Septembre. Pourtant, c’est sa victime bangladaise, Rais Bhuiyan, un musulman, qui est allée frapper à toutes les portes pour supplier que la peine de mort de son agresseur soit commuée en prison à vie.

    « Je prie Dieu pour qu’il l’épargne et lui donne une chance, a expliqué Rais Bhuiyan à CBS, la veille de l’exécution. Nous faisons tous des erreurs. Nous devons rompre ce cycle de haine et de violence.»

    Mark Stroman avait été profondément impressionné par la magnanimité de sa victime. « Pour cet homme, de venir avec sa foi pour me pardonner est remarquable. J’étais une personne qui vivait avec la haine au cœur et je suis devenu une personne avec beaucoup d’amour et de compréhension pour toutes les races », a annoncé Mark Stroman.

    Rais Bhuiyan n’a pas réussi toutefois à sauver Stroman qui a été exécuté hier soir, mercredi 20 juillet, en se déclarant « un fier Texan » et ajoutant : « Que Dieu bénisse l’Amérique et chacun d’entre vous ».

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.