GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 19 Avril
Samedi 20 Avril
Dimanche 21 Avril
Lundi 22 Avril
Aujourd'hui
Mercredi 24 Avril
Jeudi 25 Avril
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Amériques

    A la une : El Universo lourdement condamné

    La condamnation, pour « injure calomnieuse », de quatre responsables du journal équatorien El Universo inquiète en Amérique latine... Le journal colombien El Tiempo, parmi d'autres, rappelle les faits : au cours d'un début de soulèvement policier, fin septembre à Quito, une fusillade avait éclaté aux abords de l'hôpital où s'était réfugié le président Rafael Correa. L'éditorialiste de l'Universo avait alors publié un rude avertissement au chef de l'Etat, le menaçant de poursuites pour crimes contre l'humanité si l'ordre d'ouvir le feu venait de lui, et le qualifiant par ailleurs de « dictateur ». Des propos qui lui valent aujourd'hui, de même que trois directeurs du journal, d'être condamnés à trois ans de prison chacun et à une indemnisation de 40 millions de dollars. La conciliation demandée par la direction du quotidien de Guayaquil a été jusqu'au bout refusée par Correa, malgré le risque invoqué de faillite.

    « Condamnés », imprime sobrement sur sa une El Universo ce matin, en notant qu'il a fallu au juge, un juge nommé pour ce procès et qui a depuis quitté sa fonction, seulement  « 33 heures pour s'installer, organiser l'audience, étudier un dossier de plus de 5 000 pages, développer sur 156 autres pages sa sentence, la notifier aux parties et s'en aller ».

    Son concurrent El Comercio publie ce matin un éditorial intitulé « Solidarité avec El Universo », dénonçant une sentence qui « est inacceptable et crée un précédent grave pour les libertés en Equateur ». « Ce qui s'est passé ces quatre dernières années est terrible, poursuit El Comercio. Des journalistes critiques expulsés des écrans de télévision, des procès contre les journalistes et les médias, et des attaques verbales systématiques. El Comercio déplore la situation pénible que traverse la libre expression dans ce pays ».

    Dette : un accord à court terme ?

    Aux Etats-Unis, c'est toujours le compte à rebours sur la dette. « Tandis que les pourparlers s'intensifient, Obama ouvre la porte à un accord à court terme pour gagner plus de temps », titre le Washington Post. Le président « s'était engagé à mettre son veto à toute mesure à court terme », rappelle le journal, mais s'il semble changer d'avis, ce n'est pas parce qu'il a renoncé à son « grand compromis », au contraire ; il ne s'y résoudra que « si ça donne aux élus du Congrès du temps pour mettre au point un accord global ». Le Boston Globe non plus ne s'y trompe pas qui titre : « Le président encourage un accord de grande portée sur la dette ».

    Mais le Parti républicain est de plus en plus divisé sur la question. C'est l'angle choisi par le Los Angeles Times ce matin. Les élus conservateurs de la chambre, par rapport à ceux du Sénat, connaissent « un isolement politique croissant », écrit le grand journal californien. Leur « résistance au compromis est désapprouvée par un nombre substantiel d'électeurs et elle énerve certains de leurs chefs et la direction du parti ».

    Le New York Times s'intéresse aussi aux préoccupations du marché. « A Wall Street, écrit-il, les acteurs financiers sont en train de concocter des plans de fin du monde pour le cas où la date butoir serait atteinte ». « Ces sociétés prennent des mesures dans le but de réduire les risques pour les détenteurs de bonds du Trésor, ou bien elles étudient les moyens de faire des profits à partir de tous les scénarios possibles. Et même si un consensus est obtenu à Washington dans les temps, poursuit le New York Times, il en est qui craignent que le marchandage actuel ait déjà affecté la crédibilité des marchés dans le pays ».

    Copa America : vers la finale

    Retour au sud du continent avec les derniers développements de la Copa America. Le Paraguay a éliminé hier le Venezuela et cette accession à la finale des « Guaranis » stupéfie le commentateur du quotidien sportif argentin Canchallena : « C'est à ne pas croire, s'écrie-t-il. Pour la première fois en 95 ans d'histoire de la Copa America, une équipe se qualifie pour la finale sans avoir remporté un match. Le Paraguay, certainement, ne méritait pas de battre le Venezuela... mais une fois de plus il y a eu les tirs au but ».

    Au Venezuela, l'humeur est sombre, mais fière. El Nacional titre « Ils ont perdu avec grandeur », et El Universal insiste sur « le front haut » de l'équipe nationale. C'est :  « Ils ont transpiré jusqu'au bout » pour Ultimas Noticias, qui publie également des photos de Vénézuéliens montrant selon lui que « la Vinotinto a ravivé le patriotisme » dans ce pays politiquement très divisé.

    Il est temps pour les deux pays finalistes de s'évaluer mutuellement. La Nacion, au Paraguay, est élogieuse pour le futur adversaire : « L'Uruguay a battu le Pérou avec autorité, se souvient-elle. Simple, incisif, expéditif, le Onze céleste a conquis son ticket pour la finale ».

    Le ton est plus distant en Uruguay. Pour El Pais, le Paraguay est arrivé en finale « par la porte de derrière ». Le quotidien uruguayen a vu l'équipe à affronter dimanche « en être réduite à faire durer le match », jusqu’à ce que son buteur-champion Justo Villar fasse la différence lors de la séance de tirs au but...

    Chronologie et chiffres clés
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.