GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 16 Juillet
Mercredi 17 Juillet
Jeudi 18 Juillet
Vendredi 19 Juillet
Aujourd'hui
Dimanche 21 Juillet
Lundi 22 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    Argentine : revers électoral pour la présidente Kirchner

    media La présidente argentine Cristina Kirchner. Reuters

    Nouvelle élection et nouvelle défaite pour la présidente argentine Cristina Kirchner. Quinze jours après la défaite de son candidat aux municipales de Buenos Aires, la province de Santa Fe élisait hier dimanche son gouverneur. Son champion, Agustin Rossi, termine loin derrière le nouveau gouverneur et vainqueur surprise, le comédien Miguel Del Sel. A trois mois de la présidentielle, ce revers sonne comme un très sérieux avertissement pour le camp Kirchner.

    Avec notre correspondant à Buenos Aires, Jean-Louis Buchet

    Le vrai gagnant des élections dans la province de Santa Fe n’est pas le gouverneur élu, le socialiste Antonio Bonfatti, mais le comédien Miguel Del Sel, arrivé en deuxième position, avec seulement 3 % de voix en moins que le vainqueur.

    Candidat du parti de centre droit Pro et nouveau venu en politique, Del Sel a recu l’appui des décus du socialisme dans la province et de nombreux opposants à la politique menée au niveau national par la présidente Cristina Fernández de Kirchner.

    La chef de l’Etat est la grande perdante du scrutin. Dans une province où les péronistes faisaient traditionnellement jeu égal avec les socialistes, son candidat, le fidèle Agustín Rossi, n’obtient que 22 % des suffrages.

    Dimanche prochain, les électeurs de Buenos Aires devraient confirmer et amplifier la victoire obtenue le 10 juillet au premier tour par Mauricio Macri, actuel maire de la capitale et leader du parti de Del Sel, sur le candidat kirchnériste Daniel Filmus.

    Une semaine plus tard, Córdoba, la deuxième province du pays, désignera son nouveau gouverneur, dans un scrutin où le kirchnérisme n’a aucune chance. Une nouvelle dynamique, favorable à l’opposition, est en marche, et la réélection de Cristina Fernández à la présidentielle d’octobre ne paraît plus assurée.

    Résultats définitifs :

    • Bonfatti : 38,74 %
    • Del Sel : 35, 17 %
    • Rossi : 22,24 %
    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.