GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 13 Novembre
Mercredi 14 Novembre
Jeudi 15 Novembre
Vendredi 16 Novembre
Aujourd'hui
Dimanche 18 Novembre
Lundi 19 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Amériques

    Le nouveau ministre de la Défense brésilien sera-t-il toujours favorable au «Rafale» de Dassault?

    media

    Au Brésil, le ministre de la Défense Nelson Jobim a présenté le 4 août sa démission à la présidente Dilma Rousseff qui l'a acceptée. Il est remplacé par le très charismatique Celso Amorim, ministre des Affaires étrangères de Lula pendant ses deux mandats. Nelson Jobim était devenu une véritable épine dans le pied de la présidente.

    Dilma Rousseff avait sûrement peu apprécié d'apprendre la semaine dernière que Nelson Jobim n'avait pas voté pour elle l'an dernier mais pour son rival, José Serra. Une déclaration malheureuse qu'elle aurait pu encaisser si, derrière, le ministre de la Défense n'avait pas aggravé son cas en critiquant deux autres ministres du gouvernement.

    Dans une interview à la très influente revue Piaui, Nelson Jobim estime que la ministre des Relations avec le Parlement, Ideli Salvatti, est « faiblarde », selon son expression et que la ministre en Chef Gleisi Hoffmann connaît à peine Brasilia. Cette fois, c'en était trop :  Dilma lui a demandé sa démission.

    Mais Nelson Jobim était l'un des hommes forts du gouvernement Lula, celui qui a renforcé l'industrie de défense brésilienne et qui était en charge du fameux dossier de l'achat de trente-six avions de chasse. Nelson Jobim avait clairement annoncé sa préférence pour le français Dassault contre l'américain Boeing et le suédois Saab. C'est donc Celso Amorim qui hérite de la Défense et donc de ce dossier, lui qui fut l'influent ministre des Affaires étrangères de Lula pendant ses huit années de présidence.
     

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.