GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 13 Octobre
Lundi 14 Octobre
Mardi 15 Octobre
Mercredi 16 Octobre
Aujourd'hui
Vendredi 18 Octobre
Samedi 19 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    Cartels de la drogue : trente-cinq cadavres jetés sous un pont à Veracruz au Mexique

    media Le corps ont été abandonnés sous un pont à la périphérie de Veracruz, le 20 septembre 2011. Reuters/Stringer

    Au Mexique, la guerre des cartels pour la conquête de nouveaux territoires s’étend vers le sud du pays. 35 corps ont été découverts mardi 20 septembre 2011 sous un pont à Boca del Rio, la banlieue chic et touristique du port de Veracruz.

    Avec notre correspondant à Mexico, Patrice Gouy

    A quelques mètres du World Trade Center où doit se tenir ce mercredi la réunion des 32 procureurs et présidents des cours d’appel du Mexique, le cartel du Jalisco Nouvelle génération a jeté sur la voie publique les corps de 35 personnes.

    Selon les témoins, deux camionnettes ont bloqué la circulation, des hommes masqués ont jeté au sol les corps de 23 hommes et 12 femmes qui présentaient des signes de torture.

    Selon la police, les victimes appartiennent à l’organisation criminelle des Zetas qui tient la région. Les assassins ont laissé un message pour dire qu’ils étaient déterminés à prendre le control de l’Etat de Veracruz. Une autre pancarte signalait : ici git le Ferras et sa cour royal. Le Ferras est l’un des chefs des Zetas.

    La violence qui était jusqu’alors localisée au nord du Mexique descend dangereusement vers le Sud. Il y a eu 249 assassinats en 2011 à Veracruz dont 73 pour le seul mois de septembre. Le ministre de l’Intérieur a rassuré la population soulignant que la société n’avait rien à craindre car il s’agissait d’un règlement de compte entre bandes rivales.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.