GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 13 Septembre
Samedi 14 Septembre
Dimanche 15 Septembre
Lundi 16 Septembre
Aujourd'hui
Mercredi 18 Septembre
Jeudi 19 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    Les Brics à l’aide de l’euro ?

    media Le risque de contagion de la crise économique européenne pourrait pousser les pays du Brics à aider la zone euro. Owen Franken

    La crise de la dette souveraine dans les pays de la zone euro devrait largement dominer les assemblées d’automne du Fonds monétaire international (FMI) dont le coup d’envoi est donné ce jeudi 22 septembre 2011. Assemblées qui seront suivies d’un G20 Finances, lui aussi dominé par les incertitudes autour de la zone euro. Au sein du G20, les pays émergents sont de plus en plus préoccupés par une éventuelle contagion de la crise européenne au reste de la planète, au point d’envisager de venir en aide à l’Europe.

    Avec notre envoyé spécial à Washington

    Ce sera l’un des enjeux de ces assemblées d’automne : que vont décider les Brics, c'est-à-dire le Brésil, la Russie, la Chine, l’Inde et l’Afrique du Sud ? Ces pays émergents vont-ils apporter leur aide financière à la zone euro ? Une réunion des ministres des Finances des Brics va être organisée dans le courant de la journée, en marge des rencontre officielles, avec sur la table cette proposition du Brésil : acheter directement et de manière concertée des obligations émises par les pays européens, pour aider la zone à sortir de la tourmente.

    Mais la partie est loin d’être gagnée, pour l’instant les pays du Brics, hormis le Brésil, sont plutôt réticents. Et le ministre sud-africain des Finances, Pravin Gordhan interrogé sur cette idée brésilienne se montre très prudent : « C’est quelque chose que nous allons devoir évaluer. Ceux parmi nous qui ont les moyens de le faire devaient peut-être l’envisager. Mais nous allons voir en tant que pays émergents, et pays du Brics, comment nous pouvons contribuer à une solution globale qui permettrait d’aller vers plus de stabilité ».

    Limiter la contagion

    Pour convaincre les autres pays, l’argument principal du Brésil c’est celui du risque de contagion. Une zone euro en crise constitue une menace pour l’ensemble de l’économie mondiale. C’est d’ailleurs également le discours du Fonds monétaire international qui s’inquiète lui aussi du risque de contagion. Aider l’Europe, c’est s’assurer des débouchés explique le Brésil.

    Il y a un autre argument qui pourrait faire mouche : en finançant les déficits européens, les pays émergeant se donnent des moyens supplémentaires pour peser sur la scène internationale, et pourquoi pas pour obtenir une place plus importante, au sein des grandes institutions internationale, y compris le FMI.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.