GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 14 Août
Jeudi 15 Août
Vendredi 16 Août
Samedi 17 Août
Aujourd'hui
Lundi 19 Août
Mardi 20 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    La crise de la zone euro s’invite au G20 Finances

    media Les ministres des Finances des pays du G20 sont réunis à Washington avec comme sujet de prédilection la crise dans la zone euro. REUTERS/Yuri Gripas

    A Washington, les assemblées annuelles du FMI et de la Banque mondiale se poursuivent, ce vendredi 23 septembre 2011, sur fond de crise économique et de crise financière. Parallèlement à ces assemblées, un G20 Finances est organisé dans la capitale américaine. Officiellement ce sont les questions de développement qui sont inscrites à l’agenda, avec notamment le projet de taxe sur les transactions financières, mais c’est bien la crise traversée par la zone euro qui va dominer ce G20.

    La pression s’accroit sur les pays de la zone euro. Après les Etats-Unis qui ont multiplié les critiques ces dernières semaines à l’encontre des dirigeants européens, ce sont les pays émergents qui demandent des comptes à l’Europe. Pour Guido Mantega, le ministre brésilien des Finances, il faut que les responsables de la zone euro agissent au plus vite pour éviter une contagion de la crise à l’ensemble de la planète.

    « L’épicentre de la crise se trouve aujourd’hui en Europe alors qu’en 2008, l’épicentre de la crise se trouvait aux Etats-Unis. Les pays européens tardent à trouver des solutions. Les pays européens doivent prendre rapidement des décisions audacieuses, et ils doivent coopérer entre eux, c’est ce que nous recommandons ».

    Malgré la pression croissante de ses partenaires au sein du G20, la zone euro campe sur ses positions. François Baroin, le ministre français des Finances, l'a réaffirmé hier : il n'est pas question pour l'Europe de changer de stratégie.

    Position commune

    Les ministres des Finances du G20 ont promis d’agir dans un communiqué commun mais difficile d'y voir un peu plus clair dans la réponse qui sera apportée à la crise de la dette. Pour l'heure, il s'agit avant tout de rassurer les opinions publiques et les marchés, en essayant de faire oublier les divisions apparues ces dernières semaines, au sein du G20. Peu de mesures concrètes mais une série d'engagement, et d'abord celui d'assurer aux banques les liquidités nécessaires au financement de l'économie.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.