GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 13 Novembre
Jeudi 14 Novembre
Vendredi 15 Novembre
Samedi 16 Novembre
Aujourd'hui
Lundi 18 Novembre
Mardi 19 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Sri Lanka: Rajapakse a été élu président avec 52,25% des voix (résultats officiels)
    • Iran: quarante arrestations lors de manifestations à Yazd contre la hausse du prix de l'essence (agence)
    • Hong Kong: un policier a été blessé à la jambe par une flèche tirée par un manifestant (forces de l'ordre)
    Amériques

    Etats-Unis: Obama accuse la Chine de fausser les échanges commerciaux

    media Barack Obama lors de sa conférence de presse à la Maison Blanche, le 6 octobre 2011. REUTER S/ Jason Reed

    « La Chine a été très offensive pour fausser le système des échanges commerciaux à son avantage (…) ». Dans sa conférence de presse donnée hier jeudi 6 octobre à Washington, Barack Obama a critiqué la Chine pour la manipulation de sa monnaie, le yuan, et a demandé aux Européens d’agir vite pour régler le problème de leur dette, mais a exclu comme solution l'exportation.

    Avec notre correspondant à Washington, Jean-Louis Pourtet

    Au cours de sa conférence de presse destinée essentiellement à faire pression sur le Congrès pour qu’il adopte son plan emploi d’un demi-milliard de dollars, le président Obama s’en est pris à la Chine, à qui il reproche d’avoir une monnaie qui vaut moins que ce que le marché dicterait normalement. Ce qui rend les exportations américaines plus chères.

    Barack Obama a aussi souhaité que les Européens règlent leur problème de dette qui pourrait avoir un impact négatif sur les Etats-Unis. Il les a mis en garde qu’ils ne devaient plus compter comme par le passé, quand ils étaient en difficulté, sur un achat massif de leurs produits par les Américains.

    « L’Europe ne va plus pouvoir résoudre son problème en exportant. Ils doivent trouver une solution. Et c’est l’objectif que j’ai essayé de promouvoir depuis deux ans et je le mentionnerai de nouveau au prochain G20 : il faut une croissance économique mondiale équilibrée. Nous devons nous trouver dans la position où les Etats-Unis restent un gros marché et nous allons accueillir les marchandises du monde entier, mais nous allons aussi vendre nos produits au reste du monde. Nous ne pouvons accroître notre dette pour aider les autres ».

    Barack Obama espère que lors du sommet du G20 en France, le mois prochain, l’Europe viendra avec un plan d’action concret et très clair qui sera, a-t-il dit, « à la hauteur ».

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.