GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 18 Septembre
Jeudi 19 Septembre
Vendredi 20 Septembre
Samedi 21 Septembre
Aujourd'hui
Lundi 23 Septembre
Mardi 24 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Amériques

    En Californie, une loi permettra aux étudiants sans papiers de percevoir des aides financières

    media Université de Berkeley en Californie recevant le Prix Nobel de physique, Saul Perlmutter, le 4 octobre 2011. REUTERS/Beck Diefenbach

    Le gouverneur de Californie a ratifié, samedi 8 octobre 2011, la « loi du rêve » ou « Dream Act », qui avait été votée par le Parlement de l'Etat. Cette loi est en faveur des étudiants sans papiers, qui seront autorisés à recevoir des bourses pour terminer leurs études supérieures.

     

    Le premier volet de la « loi du rêve » a été ratifié en juillet. Il permettait aux étudiants en situation irrégulière, très souvent des Hispaniques dans cet Etat frontalier du Mexique, de percevoir des subventions privées pour étudier à l'université. Ce deuxième volet leur donne maintenant accès à des bourses publiques. Il sera applicable à partir du 1er janvier 2013.

    C'est le nouveau gouverneur californien, Jerry Brown, qui vient d'apposer sa signature au bas de cette loi. Mais, l’homme, qui a véritablement porté cette loi pendant des années, est le député du Parlement de Sacramento, Gil Cedillo. Ses arguments vont bien au-delà de l'aspect moral ou sentimental : « Les immigrants sans papiers possèdent des droits. Si vous considérez les bases de notre Constitution, le quatorzième amendement dit très clairement: qu'aucune personne ne peut être privée de ses droits à un traitement juste et égal. Et les économistes assurent que d'ici 2020-2025, nous allons avoir un déficit d'un million de titulaires de diplômes supérieurs pour notre économie, à cause des changements démographiques en cours. »

    Au niveau fédéral, le président américain Barack Obama tente depuis des mois de faire passer un « Dream Act national ». Mais, la composition actuelle du Congrès ne l'y aide pas. Pendant ce temps, d'autres Etats, comme l'Alabama, s'efforcent au contraire d'écarter de l'ensemble du système scolaire les enfants des familles sans papier.

     

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.