GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 19 Août
Mardi 20 Août
Mercredi 21 Août
Jeudi 22 Août
Aujourd'hui
Samedi 24 Août
Dimanche 25 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    La justice américaine suspend l’exécution de Hank Skinner

    media Hank Skinner et son épouse la Française Sandrine Ageorges-Skinner. Abolition.fr

    La cour d’appel criminelle d’Austin au Texas a décidé le 7 novembre de suspendre l’exécution de Hank Skinner. Celle-ci était prévue le 9 novembre. La cour d'appel du Texas accepte d'examiner un recours des avocats du condamné qui demandent des tests ADN. Des tests qui pourraient prouver son innocence. Henry «Hank» Skinner a été condamné à la peine capitale pour les meurtres en 1993 de sa compagne d'alors et des deux fils de celle-ci. Un triple meurtre qu'il nie.

    Avec notre correspondant à Huntsville, Raphaël Reynes

    C’est un nouveau sursis pour Hank Skinner, mais ce n’est pas encore la fin du combat juridique. Dans l’arrêt rendu le 7 novembre, la cour d’appel d’Austin relève que la loi sur les tests génétiques a changé, ces dernières années au Texas. « Il apparaît que ces changements n’ont pas été examinés dans le cadre de ce dossier » soulignent les magistrats qui estiment donc qu’il serait « prudent pour la cour de prendre le temps de les étudier ».

    Cela d’autant plus, notent les juges que le tribunal qui a refusé les tests ADN la semaine dernière ne fait aucunement référence aux nouvelles lois, dans son jugement. La cour d’appel réclame donc qu’une nouvelle décision lui soit remise d’ici un mois au plus tard. Un nouvel arrêt qui, cette fois, devra mentionner et tenir compte des règles en vigueur.

    C’est après seulement que la cour d’appel décidera, ou non, d’autoriser les tests ADN réclamés par Hank Skinner. Pour le condamné et ses défenseurs, le combat se poursuit. Mais en attendant (et comme le veut la loi du Texas), l’exécution est suspendue pendant toute la durée d’examen de l’appel.


    A voir ce mardi 8 novembre 2011 à 22h20, heure de Paris (21h20 TU) à la télévision française sur la chaîne Canal Plus, un documentaire intitulé «Un moment dans la vie de Hank Skinner». Son auteur Jordan Feldman a suivi l'épouse française du condamné à mort, Sandrine Ageorges-Skinner, dans les jours qui avaient précédé la première date prévue pour l'exécution. C'était en mars 2010.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.