GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 13 Novembre
Mercredi 14 Novembre
Jeudi 15 Novembre
Vendredi 16 Novembre
Aujourd'hui
Dimanche 18 Novembre
Lundi 19 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Un an après sa disparition, le sous-marin argentin «San Juan» a été localisé dans l'Atlantique (officiel)
    • Incendie en Californie: le nombre de disparus dépasse 1000 personnes (shérif)
    • Les Etats-Unis vont établir une base militaire en Papouasie-Nouvelle-Guinée (Pence)
    • Le programme chinois des «Routes de la soie» n'est «pas un piège» (Xi Jinping)
    Amériques

    La police a reconquis pacifiquement à Rio la plus grande favela du Brésil

    media

    Les forces de la police et de l’armée du Brésil ont repris au matin de ce dimanche 13 novembre 2011 le contrôle de la favela de la Rocinha. Cette favela, située à Rio sur une colline au cœur des quartiers riches de la ville, est considérée comme la plus grande favela du Brésil. Elle était aux mains de narcotrafiquants depuis trente ans. Le colonel Alberto Pinheiro, le chef d’état-major de la police militaire qui a confirmé le succès de cette opération, précise qu’aucun coup de feu n’a été tiré.

    Avec notre correspondant à Rio de Janeiro, François Cardona

    Il n’aura fallu que trois petites heures aux soldats d’élite brésiliens pour se déclarer maîtres de Rocinha. Les autorités s’attendaient à devoir faire face à des trafiquants armés, décidés à résister, mais les 2 000 soldats et policiers qui fouillent depuis ce matin du 13 novembre la favela n’ont rien trouvé d’autre que des armes, beaucoup d’armes, mais pas de trafiquants. Beaucoup s’étaient enfuis après l’arrestation de leur chef.

    « En milieu de semaine, les autres, affirme la police de Rio, auraient abandonné leurs armes et se cacheraient parmi la population ». Victoire sans coup férir donc, et sans violence, pour la police de Rio. Le drapeau brésilien était hissé sur la plus haute colline de la favela qui surplombe le très chic quartier d’Ipanema.

    La vie dans le quartier est en train de revenir à la normale. Les barrages qui bloquaient la voie d’accès ont été levés, les habitants sortent fatigués de chez eux pour faire quelques courses dans les magasins qui ont osé ouvrir leurs portes.

    Rocinha est devenue ce matin la dix-neuvième favela de Rio occupée par la police et l’armée brésilienne en trois ans, mais la ville en compte encore près de 1 000.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.