GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 14 Août
Jeudi 15 Août
Vendredi 16 Août
Samedi 17 Août
Aujourd'hui
Lundi 19 Août
Mardi 20 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    La présidente brésilienne Dilma Rousseff invitée du Forum social de Porto Alegre

    media Dilma Rousseff au Forum social de Porto Alegre au Brésil, le 26 janvier 2012 AFP PHOTO/Christophe Simon

    Au Brésil, se tient depuis le mardi 24 janvier 2012 le Forum social mondial à Porto Alegre dans le sud du pays. Ce jeudi, l’invité de marque du rassemblement était la présidente Dilma Rousseff qui ne s’est pas rendue au Forum économique mondial de Davos en Suisse. Pour cette édition 2012, les altermondialistes se concentrent sur des propositions en vue du Sommet des peuples sur le climat et le développement durable de Rio, qui aura lieu en juin. La présidente brésilienne a donc profité de l’occasion pour rappeler l’engagement de son gouvernement dans la lutte contre la pauvreté, et en faveur du développement durable.

    Avec notre correspondant à Rio de Janeiro, François Cardona

    « Contre le capitalisme » et « Pour la défense de l’environnement », ce sont les slogans du Forum social 2012 qui s’est ouvert en début de semaine. Loin d’avoir été échaudée, la présidente brésilienne avait décidé de bouder le très officiel Forum économique de Davos, pour venir se montrer à Porto Alegre.

    L’occasion pour Dilma Rousseff de rappeler son credo : réconcilier croissance économique et justice sociale avec un objectif, éradiquer la pauvreté dans le pays. « Dans mon gouvernement, quand nous parlons de développement durable, cela signifie croissance accélérée de notre économie, pour pouvoir distribuer de la richesse ».

    Mais la priorité pour Dilma Rousseff cette année c’est aussi d’obtenir l’unanimité autour de la conférence Rio+20 des Nations unies qui aura lieu en juin à Rio de Janeiro. Axée sur l’environnement et le développement durable, elle est déjà critiquée par certains altermondialistes. Dilma Rousseff tente donc de séduire : « Je suis sûre qu’un autre monde est possible. Nous nous reverrons à Rio de Janeiro ! »

    Et la présidente brésilienne d’appeler à davantage de participation de la société civile lors de la conférence Rio+20.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.