GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 19 Septembre
Vendredi 20 Septembre
Samedi 21 Septembre
Dimanche 22 Septembre
Aujourd'hui
Mardi 24 Septembre
Mercredi 25 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Amériques

    A Cuba, la Conférence nationale exceptionnelle ambitionne de moderniser le Parti

    media Des Cubains adossés à un mur où le drapeau national est représenté, à la veille de la Conférence nationale exceptionnelle de samedi 28 janvier 2012 à La Havane. Reuters / Enrique de la Osa

    Mini révolution au pays des révolutionnaires. A Cuba, pour la première fois en cinquante ans, le Parti communiste tient une conférence nationale exceptionnelle ce samedi 28 janvier 2012. Le Congrès du PC avait acté plusieurs réformes économiques en avril 2011. Aujourd'hui, l'objectif affiché est la modernisation politique du pays. Les autorités assurent qu'il faut changer les mentalités et rectifier les inepties du passé. Un programme chargé en perspective.

     

    « Ou nous changeons, ou nous coulons » : c'est Raul Castro qui le dit et la Conférence extraordinaire du Parti communiste cubain devrait le confirmer. Une centaine de mesures devraient être annoncées.

    Cette fois, c'est clairement l'idéologie sur laquelle est basée le régime cubain qui pourrait être remise en question. La démocratisation interne du parti est à l'ordre du jour : les mandats des responsables politiques pourraient être limités à dix ans maximum, même pour Raul Castro. L'idée est de préparer la succession de la génération historique des dirigeants cubains.

    Autres mesures notables : la fin des discriminations raciales religieuses ou sexuelles. Impensable il y a encore un an, le régime dit aujourd'hui qu'il faut aussi stimuler les médias, développer le journalisme d'investigation, dépasser l'autocensure, les formules édulcorées, le triomphalisme et la banalité. Actuellement, le paysage médiatique se réduit aux médias officiels : Granma…

    Pour l'instant, Raul Castro a réussi à impulser quelques vraies réformes économiques : la transition a commencé, les Cubains le confirment. Plus de carte de rationnement, l'Etat licencie les fonctionnaires, encourage timidement l'entreprise privée, le téléphone portable est désormais plus accessible et moins cher, bientôt peut-être des connexions internet seront facilitées.

     Malgré tout, de nombreux diplomates à La Havane restent prudents quant à la portée des mesures qui seront adoptées par la Conférence.

     

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.