GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 12 Septembre
Vendredi 13 Septembre
Samedi 14 Septembre
Dimanche 15 Septembre
Aujourd'hui
Mardi 17 Septembre
Mercredi 18 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    Cuba : conférence du PC pour moderniser le parti et soutenir les réformes

    media Le président cubain Raoul Castro. Photo : Desmond Boylan/ Reuters

    Le parti communiste cubain se réunit ce wek-end à Cuba pour réformer le parti et faire de nouvelles propositions économiques. Il s'agit d'une réunion extraordinaire. L'heure est grave de l'aveu même de Raoul Castro, le président cubain.

    Avec notre envoyé spécial à la Havane, François-Xavier Freland 

    Au premier coup d'oeil, avec ses rues propres, ses immeubles en restauration et ses nouveaux commerces, La Havane donne l'impression de renaître. Pourtant, c'est une façade, le pays est en difficulté. « On nous changeons ou nous coulons, et coulerons avec tous les efforts de générations entières », a prévenu le président Raul Castro avant de convoquer cette réunion extraordinaire du Parti communiste.

    En réalité, le système cubain a vieilli, il fonctionne à perte. Il n'est plus rentable, trop de fonctionnaires, pas assez de motivations, une corruption galopante. Enfin, l'embargo sévère auquel le pays est astreint depuis bientôt 50 ans, l'étrangle lentement économiquement.

    La conférence de ce week end, a pour but de relancer la machine avec de nouvelles mesures pour une ouverture vers le privé tout en conservant la structure étatique, à laquelle les dirigeants cubains sont liés. Au programme aussi, le rajeunissement des cadres, et la limitation des mandats politiques à deux fois cinq ans, y compris ceux du président.

    Cuba veut sauver son modèle, son système de santé et d'éducation qui ont fait sa réputation mais qui coûtent de plus en plus cher. Les dirigeants cubains ont sans doute pris acte aussi, des révolutions qui ont emporté certains régimes dans les pays arabes. Une course contre la montre, pour satisfaire dans la foulée une population en attente de changement.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.