GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 8 Novembre
Samedi 9 Novembre
Dimanche 10 Novembre
Lundi 11 Novembre
Aujourd'hui
Mercredi 13 Novembre
Jeudi 14 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Afrique

    Etats-Unis: Abdulmutallab condamné à la prison à vie pour l'attentat manqué de Noël 2009

    media Umar Farouk Abdulmutallab avait tenté de faire sauter le vol Amsterdam-Detroit en cachant des explosifs dans son slip le jour de Noël 2009. Il a été condamné ce jeudi 16 février 2012 à la prison à perpétuité à Detroit. Reuters/US Marshals Service

    Le Nigérian Umar Farouk Abdulmutallab avait essayé en 2009 de faire exploser un avion, le jour de Noël. L'appareil reliait Amsterdam à Détroit aux Etats-Unis. Ce terroriste avait caché des explosifs dans son slip. Il avait reconnu les faits, lors du deuxième jour de son procès, en octobre 2011. Il a été condamné ce jeudi 16 février 2012 à perpétuité.

    Vêtu d'un tee-shirt blanc large et d'une casquette, Umar Farouk Abdulmutallab n'a
    montré aucune émotion quand la juge américaine a prononcé la peine maximale
    pour chaque chef d'inculpation. Ce jeudi 16 février, le jeune Nigérian a donc été condamné à la prison à perpétuité.

    Le 25 décembre 2009, le jeune homme avait réussi à embarquer dans un avion au départ d'Amsterdam avec 76 grammes d'explosifs. Ceux-ci étaient dissimulés dans son slip et n'avaient pas sauté mais simplement pris feu. Abdulmutallab avait été maîtrisé par des passagers et des membres de l'équipage juste avant l'atterrissage à Detroit aux Etats-Unis.

    « L'accusé l'a affirmé et il est clair qu'il paraît très motivé pour perpétrer un autre attentat terroriste », a déclaré la juge de Detroit estimant qu’il était de son devoir de l’empêcher de mener d'autres actions. « Aujourd'hui est un jour de victoire, Dieu est bon », avait déclaré le Nigérian, peu avant que la juge Nancy Edmunds ne prononce la sentence. « Les moujahidines sont fiers de tuer au nom de Dieu et c'est exactement ce que Dieu nous dit de faire dans le Coran », a-t-il ajouté.
     

     

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.