GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 15 Août
Vendredi 16 Août
Samedi 17 Août
Dimanche 18 Août
Aujourd'hui
Mardi 20 Août
Mercredi 21 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Amériques

    En Bolivie, une manifestation de personnes handicapées vire à l’affrontement

    media Un homme handicapé tente de se frayer un chemin entre la police anti-émeute au centre de La Paz, le 23 février 2012. REUTERS/David Mercado

    A La Paz, en Bolivie, des échauffourées ont opposé hier, jeudi 23 février 2012 la police à un groupe de personnes handicapées qui manifestaient aux abords du palais présidentiel. Le pays en compte près de 90 000, selon plusieurs études. Il est souvent difficile, pour ces personnes, de joindre les deux bouts et, comme chaque année, elles se mobilisent pour exiger le droit à l'égalité.

    « La Caravane pour l'Intégration », c'estle nom que s'est donné ce mouvement. Chaque année, les militants sillonnent le pays pendant trois mois sur plus de 1 000 km en fauteuils roulants. L'idée est de sensibiliser la population bolivienne à leur cause et de se faire entendre par le président Evo Morales. Le gouvernement vient d'accepter le versement d'une allocation de 140 dollars par an. Mais eux, demandent le triple.

    C'est à l’entrée du palais du président que les choses ont dégénéré. Les manifestants et leurs proches se sont vu refuser l'accès par la police. Tout de suite, c'est l'indignation dans leurs rangs : « On permet l'accès à tout le monde, pourquoi pas à nous? », aurait protesté un jeune homme.

    Difficile de savoir qui a porté le premier coup. En tout cas, les forces de sécurité ont utilisé leurs boucliers et des gaz lacrymogènes. Les manifestants, eux, ont frappé des policiers à coups de béquilles et même de fauteuils roulants. Des hommes en cagoule leur auraient apporté de l'aide.

    Résultat : quatre manifestants sont en détention et on compte dix blessés parmi eux. Les protestataires attendent toujours d'être reçus par le président Morales.

     

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.