GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 21 Juin
Samedi 22 Juin
Dimanche 23 Juin
Lundi 24 Juin
Aujourd'hui
Mercredi 26 Juin
Jeudi 27 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    Mandat d’arrêt international contre un policier argentin réfugié plusieurs années en France

    media Le mandat d’arrêt international à l’encontre de Mario Alfredo Sandoval a été envoyé à Interpole, dont voici le siège à Lyon, par le juge argentin Sergio Torres. Wikimedia

    Un juge argentin a lancé, jeudi 15 mars 2012, un mandat d'arrêt international contre un ancien policier accusé d'assassinat à l'époque de la dictature. Ce mandat international s’explique car on retrouve la trace de ce policier argentin en France. Il serait chargé de cours dans deux universités parisiennes.

    Sandoval est un officier de la police de Buenos Aires qui à partir des années 1974-1975 a été affecté à la division des affaires politiques.

    Sophie Thonon

    Avocate des familles des victimes argentines.

    16/03/2012 - par Stefanie Schüler Écouter

    Mario Alfredo Sandoval, connu sous le pseudonyme de Churrasco est entré très jeune dans les rangs de la police argentine. Sous la dictature, il intègre le service des affaires politiques, la redoutable police politique du général Videla. C'est à ce poste qu'il aurait notamment fait disparaitre un étudiant en architecture et c'est ce qui lui vaut aujourd'hui ce mandat d'arrêt international.

    On perd sa trace à la chute de la dictature dans les années 1980 mais il réapparait en France où son curriculum vitae le présente comme professeur à la Sorbonne Nouvelle ou à l'université de Marne la Vallée. En fait il est seulement chargé de cours, spécialisé en intelligence économique.

    On le retrouve ainsi organisant un colloque avec l'aide d'une ONG dont l'objectif affiché est de soutenir tous ceux qui luttent contre les groupes armés d'idéologie marxiste, c'est à dire les groupes paramilitaires. Plus étonnant encore, en 2007-2008 alors qu'Ingrid Betancourt est encore otage des Forces armées révolutionnaires en Colombie (FARC), il aurait été approché par l'équipe de sécurité qui, à l'Elysée tente d'obtenir la libération de la franco-colombienne.

    Comment un paramilitaire pourrait-il avoir des liens avec la guérilla marxiste ? « Ce sont des connections avec le Venezuela de Chavez », affirme un bon connaisseur du dossier qui pense que Sandoval est déjà bien loin. Il aurait été exfiltré selon la terminologie en vigueur dans les services secrets français.

    Chronologie et chiffres clés
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.