GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 12 Octobre
Dimanche 13 Octobre
Lundi 14 Octobre
Mardi 15 Octobre
Aujourd'hui
Jeudi 17 Octobre
Vendredi 18 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    Etats-Unis: Barack Obama réagit à la mort de Trayvon Martin

    media Le président Barack Obama lors d'un discours à la Maison Blanche, vendredi 23 mars 2012, au sujet de la mort de Trayvon Martin. REUTERS/Jonathan Ernst

    La mort d'un adolescent noir en Floride fin février 2012, tué par un habitant du quartier toujours en liberté, continue à provoquer une vague d'indignation aux Etats-Unis. Face à la polémique et alors que plusieurs rassemblements de protestation avaient lieu sur le territoire américain, le président Obama a tenu un discours rempli d'émotion, attribuant au meurtre un caractère raciste.

    Trayvon Martin, 17 ans, a été abattu le 26 février dans une zone résidentielle de la banlieue d'Orlando en Floride. Cet adolescent noir, sans histoire ni casier judiciaire, a été tué de sang froid par George Zimmerman, un habitant du quartier qui trouvait l'adolescent suspect. Le jeune Trayvon rentrait chez lui, des sucreries à la main.

    Barack Obama a tenu a exprimer son émotion en termes très personnels. « Si j'avais un fils, il ressemblerait à Trayvon Martin », a-t-il dit. « Je ne peux qu'imaginer ce qu'endurent ses parents. Et quand je pense à ce garçon, je pense à mes propres enfants. Je crois qu'il est impératif pour chacun de nous de faire une sorte d'introspection pour comprendre comment une chose pareille a pu se produire ».

    Les circonstances de la mort du jeune homme font débat, d'autant que le meurtrier plaide la légitime défense, face a un jeune homme noir qui ne portait pas d'arme.

    Répondant à des appels lancés sur les réseaux sociaux et par textos, les élèves de 31 d'établissements scolaires du comté de Miami-Dade se sont rassemblés en masse vendredi 23 mars pour protester contre la mort de Trayvon Martin. Les responsables de ces établissements parlent d'une action sans précédent.

    D'autres manifestations sont prévues à travers le pays, à Baltimore, Chicago, Atlanta, Los Angeles et même jusqu'à Seattle.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.