En Afghanistan, les familles des victimes de la tuerie de Kandahar dédommagées? - Amériques - RFI

 

  1. 21:33 TU Couleurs tropicales
  2. 22:00 TU Sessions d'information
  3. 22:30 TU Sessions d'information
  4. 23:00 TU Journal
  5. 23:10 TU Accents d'Europe
  6. 23:30 TU Journal
  7. 23:33 TU Danse des mots
  8. 21:33 TU Couleurs tropicales
  9. 22:00 TU Sessions d'information
  10. 22:30 TU Sessions d'information
  11. 23:00 TU Journal
  12. 23:10 TU Ici l'Europe
  13. 23:30 TU Journal
  1. 21:33 TU Radio foot internationale
  2. 22:00 TU Sessions d'information
  3. 22:30 TU Sessions d'information
  4. 23:00 TU Journal
  5. 23:10 TU Vous m'en direz des nouvelles !
  6. 23:30 TU Journal
fermer

Amériques

Afghanistan Défense Etats-Unis Otan

En Afghanistan, les familles des victimes de la tuerie de Kandahar dédommagées?

media

L'armée américaine aurait indemnisé les victimes du sergent américain Robert Bales. C'est ce qu'ont affirmé ce dimanche 25 mars les proches des 17 victimes tuées le 11 mars dernier dans le sud de l'Afghanistan. L'information n'a pas été confirmée par les représentants militaires, ni américains, ni de l'Otan. Cela montre en tout cas une forme de reconnaissance de culpabilité de la part de l'armée américaine.

Avec notre correspondant à Kaboul, Nicolas Ropert

Deux semaines jour pour jour après l'assassinat de 17 personnes dans le district de Panjwayi, une cérémonie a été organisée par les autorités afghanes pour les familles de victimes. Des représentants de l'armée américaine étaient présents lors de cette rencontre.

Selon certains témoins directs, les émissaires américains auraient remis de l'argent aux familles des victimes. Selon deux témoignages concordants mais à prendre avec précaution, ce sont près de 35 000 euros qui ont été donnés pour chaque victime tuée. Et entre 7 000 et 8 000 euros pour chaque blessé. Des sommes qui si elles se confirment sont très importantes pour le pays. Interrogée, l'armée américaine n'a pas fait de commentaire.

L'Isaf, la force de l'Otan présente sur place, a de son côté refusé de confirmer ou d'infirmer cette information. La politique de l'Isaf est de ne pas restituer d'argent pour des pertes humaines, a indiqué un de ses porte-parole, avant d'ajouter que, individuellement, les armées peuvent participer à une forme de compensation.

Les sommes versées sont en tout cas une forme de reconnaissance d'une faute de la part de l'armée américaine. Le sergent Robert Bales a été transféré aux Etats-Unis avant d'être inculpé. Il risque la peine de mort.
 

Sur le même sujet
Commentaires
 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.