GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 15 Septembre
Lundi 16 Septembre
Mardi 17 Septembre
Mercredi 18 Septembre
Aujourd'hui
Vendredi 20 Septembre
Samedi 21 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Vol et séquestration au château de Vaux-le-Vicomte, deux millions d'euros de préjudice (parquet)
    • Israël: Benyamin Netanyahu appelle son rival Benny Gantz à la formation d'un gouvernement d'union nationale
    • Accident de Fukushima: trois anciens dirigeants de Tepco acquittés par le tribunal
    • Polynésie: saisie de 5,5 kilos de méthamphétamine à l'aéroport de Tahiti (parquet de Papeete)
    • Afghanistan: quinze morts lors d'un attentat à la voiture piégée dans le Sud (gouverneur)
    Amériques

    A la Une : «Le vent, le mouton et le berger»

    L’arrivée de Benoit XVI à Cuba est à la Une de toute la presse en Amérique latine

    Le Pape Benoît XVI pendant une messe place Antonio Maceo, à Santiago de Cuba, le 26 mars 2012. REUTERS

    Generation Y, le blog de l’opposante cubaine, Yoanni Sanchez affiche en Une, la photo de Benoit XVI en tenue d’apparat, croix et mitre dorées. Generation Y titre : « Le vent, le mouton et le berger »… Elle se souvient qu’en 1998, alors que le vent soulevait les cheveux de son fils, Jean Paul II avait terminé son homélie en parlant de l’Esprit sain qui soufflait sur Cuba. « Benoit XVI est à peine arrivé à Cuba qu’un nouveau tourbillon souffle sur l’île, écrit Yoanni Sanchez. Pour ceux qui ont dû cacher les crucifix pendant des décennies, la fin progressive de l’intolérance religieuse est un soulagement ». Mais il y a un revers dit en substance la bloggeuse : « à chaque minute que passe l’Eglise catholique à la télévision, à chaque mot échangé avec le gouvernement à la table des négociations, correspond une perte et une défaite ». « Car ne soyons pas idiots, écrit Yoanni Sanchez, tout le scénario de son voyage parmi nous a été écrit minute par minute et pas précisément par le secrétariat du Vatican », affirme l’opposante qui accuse le gouvernement de Raul Castro d’avoir pris toutes les mesures préventives et répréhensives avant l’arrivée de Benoit XVI.

    Débat sur l’assurance santé à la Cour suprême des Etats-Unis

    La presse des Etats-Unis est focalisée sur les débats à la Cour suprême à propos de la loi sur l’assurance santé de Barack Obama qui oblige chaque Américain à se doter d’une couverture médicale. Dans le pays qui érige la liberté en principe fondateur de toute action, 26 Etats, des organisations et quelques particuliers ont engagé une action pour faire invalider la loi par la Cour suprême.

    Les débats ont commencé hier par une discussion préalable : il s’agissait de savoir si l’obligation de se doter d’une assurance pouvait être considérée comme un impôt. Auquel cas, la Cour suprême n’aurait le droit de se prononcer que lorsque cet impôt aura été payé au moins une fois, c'est-à-dire en 2015. Les 9 juges de la Cour suprême vont entrer dans le cœur des débats aujourd’hui.

    Et dans son éditorial, le New York Times prend clairement position en faveur du texte. « Elle va augmenter l’offre des assurances maladies et si les juges décidaient d’invalider la loi, il deviendrait très difficile pour le gouvernement de fournir une couverture maladie à des millions d’Américains qui pour le moment n’en n’ont pas », écrit le journal qui revient longuement sur la question de savoir si c’est ou non un impôt. « Un débat technique, mais qui pose des questions centrales », estime le New York Times.

    L’image de Trayvon Martin écornée par la presse

    Avant la conférence de presse que doit donner la mère de Trayvon Martin, le Miami Herald publie un portrait de l’adolescent. « Ses multiples renvois de l’école dressent un portrait complexe », titre le journal qui explique qu’il avait eu des problèmes à l’école : « il avait saccagé les casiers et avait été pris avec de la marijuana ou des bijoux de femme dans les poches ». « Le jeune homme qui est devenu le symbole de la lutte antiraciste a été renvoyé trois fois de l’école », insiste le journal qui précise que sa famille rappelle que les faits n’ont aucun rapport avec sa mort. Mais le journal persiste : « en octobre dernier, un vigile de l’école affirme l’avoir vu sur les caméras de surveillance dans un endroit interdit aux élèves, "il se cachait et avait l’air suspect" », dit le vigile. Plus tard il a retrouvé un graffiti à cet endroit. « En fouillant le sac de Trayvon suite à cette affaire, il a trouvé une douzaine de bijoux de femme qu’il estime provenir d’un vol ». « Ces propos sont indécents dans le contexte affirme l’avocat de la famille, c’est pour diaboliser la victime ».

    Pas de récupération politique ou médiatique de la libération d’otages en Colombie

    En Colombie, le gouvernement ne veut pas que la libération d’otages des FARC soit détournée. Elespetador affirme : « Le ministre de la Défense ne veut pas que les libérations », pas la présence des personnalités invitées par l’organisation « Colombiens et Colombiennes pour la paix ». « La Prix Nobel de la paix 1992, Rigoberta Menchu y participera comme garante de la libération des dix otages retenus depuis plus de douze ans. Mais le vice-président équatorien n’a pas encore répondu à l’invitation de l’organisation Colombiens et Colombiennes pour la paix », écrit Elespetador et pour cause puisque le ministère de la Défense refuse que ces libérations soient instrumentalisées. La date de libération qui a été repoussée à la demande du CICR pour des raisons de logistique est désormais fixée au 2 et 4 avril. 

    Chronologie et chiffres clés
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.