GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 20 Août
Mercredi 21 Août
Jeudi 22 Août
Vendredi 23 Août
Aujourd'hui
Dimanche 25 Août
Lundi 26 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • L'Espagne opposée à un blocage de l'accord UE-Mercosur (présidence)
    • Guerre commerciale États-Unis/Chine: Johnson «très inquiet», «ce n'est pas une manière de faire»
    Amériques

    Amazonie : le nouveau code forestier fait polémique au Brésil

    media A l´est de l´Equateur, la forêt amazonienne est un des poumons de l´Humanité, réserve de biosphère et d´eau douce, elle abrite une faune et une flore uniques au monde. Elle abrite de nombreux peuples indigènes tels que : Shuar, Ashuar, Quichua, Cofan...

    Levée de bouclier des écologistes au Brésil, après le vote de la réforme du code forestier. Après de mois de débats, les députés ont finalement approuvé le nouveau texte, très polémique, qui prévoit notamment l’amnistie pour les auteurs de déboisements illégaux. Le texte est désormais entre les mains de la présidente Dilma Rousseff qui peut y opposer son véto. C’est en tout cas ce qu’espèrent les défenseurs de l’environnement.
     

    Avec notre correspondant à Rio de Janeiro, François Cardona

    Opposer son véto à toute amnistie sur les crimes environnementaux, c’est la promesse qu’avait faite Dilma Rousseff lors de la campagne présidentielle, il y a un an et demi.
    C’est la carte de la dernière chance sur laquelle les écologistes brésiliens fondent tous leurs espoirs.

    Seule la présidente peut aujourd’hui mettre son veto, et empêcher l’entrée en vigueur du nouveau code forestier. Obtenu sous la pression des puissants lobbys agricoles, le texte prévoit notamment une amnistie pour tous ceux qui ont déboisé illégalement avant 2008. Il prévoit aussi un assouplissement de la préservation de la forêt tropicale, qui pourrait conduire à une augmentation de la déforestation de près de 50% d’ici à 2020.

    La présidente brésilienne prendra-t-elle le risque de se mettre à dos la moitié des députés en leur opposant son véto ? Ideli Salvati, la ministre des Relations institutionnelles reste prudente : «Ma conviction c’est, comme l’a dit la présidente à de très nombreuses reprises, que tout ce qui touche à l’amnistie n’aura pas le soutien du gouvernement

    Un gouvernement brésilien bien embarrassé par cette polémique, alors que le pays se prépare à accueillir mi-juin, la conférence Rio + 20 des Nations unies sur le développement durable.

    Chronologie et chiffres clés
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.