GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 19 Août
Mardi 20 Août
Mercredi 21 Août
Jeudi 22 Août
Aujourd'hui
Samedi 24 Août
Dimanche 25 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    Mexique: les compagnies minières étrangères confrontées au racket des cartels de la drogue

    media Un groupe d'officiers de l'armée fédérale méxicaine envoyé sur une opération anti-drogue le 26 août 2010.

    Au Mexique, le gouvernement s’inquiète pour les investissements étrangers. Les mafias et cartels de la drogue s'attaquent maintenant aux mines d'or et d'argent qui doivent payer un droit du sol pour travailler, sous peine de se voir confisquer les fourgons du précieux métal.

    Avec notre correspondant à Mexico, Patrice Gouy

    Le gouvernement mexicain a mis en place une cellule de crise pour lutter contre les extorsions dont sont victimes les entreprises étrangères, en particulier celles de l’industrie minière. Felipe Calderón a construit son modèle de développement sur les investissements étrangers directs (IED) qui se sont montés l’an dernier à 15 milliards d’euros. Ce secteur minier est particulièrement important pour l’économie mexicaine. C’est la seconde source de devises du pays, et il emploie deux millions de personnes.

    Sur les 1 500 compagnies métallurgiques que compte le Mexique, 800 sont à capitaux étrangers mais 300 entreprises ont déjà fait l’objet de racket de la part des mafias qui menacent personnellement les cadres dirigeants de ces entreprises. Les compagnies canadiennes qui exploitent la plupart des mines d’or et d’argent du pays sont particulièrement visées et commencent à s’interroger sur l’avenir.

    Leur départ ou de moindres investissements pour des raisons de sécurité seraient catastrophiques pour le Mexique qui jusqu’alors, n’avait privilégié que la sécurité juridique des investissements, oubliant la sécurité physique des investisseurs.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.