GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 3 Décembre
Dimanche 4 Décembre
Lundi 5 Décembre
Mardi 6 Décembre
Aujourd'hui
Jeudi 8 Décembre
Vendredi 9 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Amériques

    Mexique : une « Caravane de la paix» contre la violence du narcotrafic

    media

    Elle se dirige vers Washington, et va traverser la frontière entre le Mexique et les Etats-Unis, ce dimanche 12 août. La «Caravane de la paix» part de la ville de Tijuana. Une initiative du Mouvement pour la paix, un mouvement dirigé par le poète mexicain Javier Sicilia pour attirer l'attention des Américains sur les victimes de la guerre contre les cartels de la drogue au Mexique. Le périple devrait durer environ un mois.
     

    Avec notre correspondant à Mexico, Patrick John Buffe

    L’objectif de cette nouvelle « Caravane pour la paix » est de mettre en évidence le cas des victimes de la violence engendrée par la guerre lancée par le président Calderon contre les narcotrafiquants. Avec la volonté de mettre un terme à cette guerre qui durant les six dernières années a fait au Mexique plus de 60.000 morts et 10.000 disparus.

    Pour les membres du Mouvement pour la paix dans la justice et la dignité, fondé par le poète Javier Sicilia après l’assassinat de son le fils il y a un an et demi, ce sera l’occasion d’analyser avec la société américaine les causes de cette violence qui trouve en partie son origine aux Etats-Unis.

    Ils veulent aborder les problèmes de l’immigration, du blanchiment d’argent sale et du trafic d’armes avec le Mexique qu’ils dénoncent parce qu’il permet aux cartels de la drogue de se procurer facilement des armes de gros calibre, notamment des fusils d’assaut.

    Quant au moment choisi pour réaliser cette caravane, il n’est pas fortuit. Il coïncide avec la campagne électorale américaine. Les adhérents du mouvement de Javier Sicilia veulent donc profiter de cette conjoncture pour faire entendre leur voix et interpeler les candidats à la présidence des Etats-Unis ainsi que les membres du Congrès qui siègent à Washington, dernière étape de cette « Caravane pour la paix ».

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.