GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 4 Décembre
Jeudi 5 Décembre
Vendredi 6 Décembre
Samedi 7 Décembre
Aujourd'hui
Lundi 9 Décembre
Mardi 10 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Corée du Nord: «test très important» sur la base de lancement de Sohae (KCNA)
    Amériques

    Barack Obama et l'ONU n'envahiront pas le Texas

    media Casques bleus en opération en Afrique de l'Ouest. REUTERS/Luc Gnago

    L’ONU n’a aucune intention d’envoyer des casques bleus… au Texas. Une clarification qui vient à la suite des propos enflammés tenus par un juge texan qui accuse Barack Obama et le Conseil de sécurité de vouloir envahir le Texas... Une rhétorique anti-ONU qui revient régulièrement dans la bouche de certains élus américains qui à l'image de ce juge, n'ont surtout pas peur du ridicule.
     

    Avec notre correspondant à New York, Karim Lebhour

    L’idée d’un bataillon de casques bleus prêt à envahir le Texas peut faire sourire, mais le juge texan Tom Head prend cela très au sérieux. Il l’a dit à la chaîne américaine Fox News.

    « Si le président Obama est réélu, il va essayer de céder la souveraineté des Etats-Unis à l’ONU. Si cela se produit, il y aura des émeutes, peut-être même une guerre civile et l’ONU enverra des troupes. Je n’en veux pas dans mon comté de Lubbock ! Je me tiendrai face à leurs véhicules et je leur dirai : vous ne rentrez pas ici ! ».

    Le juge entend ainsi justifier une hausse d’impôts pour renforcer la police locale. La réponse de Martin Nesirky le porte-parole de Ban Ki-moon est courte : « C’est absolument ridicule ! ».

    D’autant plus ridicule que l’ONU n’a pas d’armée et a déjà bien du mal à trouver les casques bleus nécessaires pour ses missions en RDC ou au Soudan du Sud.

    En mai dernier, des élus républicains ont bloqué la ratification du traité sur la mer par les Etats-Unis au motif que cela reviendrait à donner à l’ONU le contrôle sur les forces navales américaines. Hillary Clinton avait haussé le ton et déclaré : « Je ne sais vraiment pas où ils vont chercher tout ça ».

    Chronologie et chiffres clés
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.