GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 19 Mai
Lundi 20 Mai
Mardi 21 Mai
Mercredi 22 Mai
Aujourd'hui
Vendredi 24 Mai
Samedi 25 Mai
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Législatives en Inde: début du dépouillement (commission électorale)
    • Le japonais Panasonic suspend ses transactions avec Huawei (porte-parole)
    Amériques

    Chine: Hillary Clinton attendue sur la question des conflits territoriaux en mer de Chine

    media Hillary Clinton et son homologue indonésien Marty Natalegawa, le 3 septembre 2012 à Jakarta. REUTERS/Enny Nuraheni

    La secrétaire d'Etat américaine, Hillary Clinton, poursuit sa tournée en Asie-Pacifique. Après les îles Cook, pour le sommet des îles du Pacifique, et l’Indonésie, la secrétaire d’Etat américaine se rend ce mardi 4 septembre 2012 en Chine pour une visite de deux jours. A Pékin, il devrait être question des disputes territoriales en mer de Chine. Un sujet de crispation entre les Etats-Unis et la Chine.

    A la veille de l’arrivée d’Hillary Clinton à Pékin, le porte-parole de la diplomatie chinoise a donné le ton. « Nous espérons, a-t-il déclaré, que les Etats-Unis vont respecter leur engagement de ne pas prendre partie dans les conflits régionaux de souveraineté maritime. » Les différends en question concernent les nombreuses îles que Pékin revendique avec de plus en plus d’agressivité en mer de Chine.

    A l’Est, dans l’affaire des îles Senkaku-Diaoyu qui l’oppose au Japon, Pékin reproche aux Etats-Unis de prendre partie pour Tokyo. Et la Chine n'a pas apprécié l'intervention de Washington, en mai dernier, pour calmer ses ambitions sur le récif de Scarborough, au large des Philippines.

    Ces derniers jours, les médias officiels ont, par ailleurs, accusé les Etats-Unis de chercher à contenir l’influence de la Chine en Asie. Il est vrai que ces derniers ont engagé une offensive diplomatique sans précédent dans la région, multipliant les voyages officiels, tout en décidant de déployer 60% de leur force militaire dans la zone. L'objectif est clairement de faire contrepoids à l’émergence d’une superpuissance chinoise.

    Au sommet du Forum des îles du Pacifique, vendredi, Hillary Clinton a tempéré. Elle a estimé que l’océan Pacifique est « assez grand pour nous tous », citant la Chine, le Japon et l'Union européenne. Mais lundi 3 septembre, en Indonésie, la secrétaire d’Etat a appelé la Chine et les pays d’Asie du Sud-Est à régler leurs différends territoriaux «sans coercition», en soutenant un code de conduite global en mer de Chine. A l'opposé de la stratégie de Pékin, qui privilégie un règlement bilatéral de ces crises.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.