GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 12 Octobre
Dimanche 13 Octobre
Lundi 14 Octobre
Mardi 15 Octobre
Aujourd'hui
Jeudi 17 Octobre
Vendredi 18 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    L'embarras de Mitt Romney après des propos controversés sur les démocrates

    media Mitt Romney, le 17 septembre 2012 à Los Angeles. REUTERS/Jim Young

    Aux Etats-Unis, le candidat républicain à la présidentielle 2012 se trouve bien embarrassé par des propos enregistrés lors d'un dîner. Dans cette vidéo, Mitt Romney ironise sur la « mentalité de victimes » des électeurs démocrates, qu’il qualifie d’assistés. L’équipe de campagne de Barack Obama a très rapidement  dénoncé des propos jugés « choquants ».

    De notre correspondant à Washington, Raphaël Reynes

    La caméra est cachée au milieu des verres, sur une table voisine de celle où se tient ce qui semble être un dîner de levée de fonds.

    C’est en tout cas ce qu’affirme le site internet Mother Jones, connu pour être de gauche et qui publie cette vidéo dont l’essentiel de l’image a été flouté. On ne distingue que le visage de Mitt Romney.

    Et on entend la voix du candidat républicain : « 47% des Américains voteront pour le président quoi qu’il arrive » déclare Mitt Romney, qui ajoute que ces 47% « dépendent du gouvernement » et « pensent être des victimes ».

    « Ce sont des gens qui ne paient pas d’impôts », affirme M. Romney, qui ajoute : « Je ne les convaincrai jamais de prendre leur vie en main ».

    L’équipe de campagne de Barack Obama a immédiatement dénoncé des propos jugés  « choquants de la part d’un candidat à la présidentielle ». De son côté, Mitt Romney a reconnu qu’il s’agissait de propos « improvisés » et exprimés de manière peu élégante.

    A cinquante jours de l’élection, le candidat républicain accusait toujours quelques points de retard sur son rival. La publication de cette vidéo risque de ne pas l’aider à remonter dans les sondages.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.