GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 19 Juillet
Samedi 20 Juillet
Dimanche 21 Juillet
Lundi 22 Juillet
Aujourd'hui
Mercredi 24 Juillet
Jeudi 25 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    Etats-Unis : Aung San Suu Kyi reçue en grande pompe à Washington

    media Aung San Suu Kyi reçoit la médaille d'or du Congrès américain, entourée de Nancy Pelosi (g) et Hillary Clinton, Washington, le 19 septembre 2012. AFP PHOTO/Mandel NGAN

    Washington a déroulé le tapis rouge pour Aung San Suu Kyi le 19 septembre. L'icône de la démocratie birmane a reçu la médaille d'or du Congrès américain, la plus importante des décorations civiles américaines, et a été reçue par le président Barack Obama, dans le bureau ovale de la Maison Blanche. La dame de Rangoun, prix Nobel de la paix 1991 a confié avoir vécu une des journées les plus émouvantes de son existence.
     

    Avec notre correspondant à Washington, Raphaël Reynes

    Elle est émue, Aung San Suu Kyi. « C’est l’un des plus beaux jours de ma vie », déclare l’opposante birmane, honorée de la plus haute distinction civile américaine. La médaille d’or du Congrès lui avait été attribuée en 2008, alors que la chef de l’opposition se trouvait encore en résidence surveillée.

    Quatre ans plus tard, les réformes sont engagées en Birmanie et Aung San Suu Kyi appelle le peuple birman à s’unir : « La Birmanie est un pays composé de nombreuses ethnies et nous pensons que nous pouvons aller de l’avant dans l’unité et dans la paix ».

    Un peu plus tôt, les personnalités politiques américaines s’étaient succédé pour rendre hommage à l’opposante birmane. Laura Bush, Hillary Clinton ou encore un très ému John McCain. « Merci de m’avoir montré, à mon âge, une ou deux choses à propos du courage », déclare l’ancien candidat républicain, la gorge serrée.

    Ultime hommage, dans la soirée, Aung San Suu Kyi a été reçue à la Maison Blanche par Barack Obama. Un entretien privé au cours duquel le président américain n’a pas oublié de saluer le travail du nouveau président birman, Thein Sein, dont le nom a été rayé de la liste noire des Etats-Unis le 19 septembre.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.