GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 15 Septembre
Lundi 16 Septembre
Mardi 17 Septembre
Mercredi 18 Septembre
Aujourd'hui
Vendredi 20 Septembre
Samedi 21 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Accident de Fukushima: trois anciens dirigeants de Tepco acquittés par le tribunal
    • Polynésie: saisie de 5,5 kilos de méthamphétamine à l'aéroport de Tahiti (parquet de Papeete)
    • Afghanistan: dix morts lors d'un attentat à la voiture piégée dans le Sud (gouverneur)
    Amériques

    Les Etats-Unis lèvent l'interdiction d'importer des produits birmans

    media Le président Thein Sein et Aung San Suu Kyi sont actuellement en visite aux Etats-Unis. Reuters

    Les Etats-Unis ont décidé de lever l'embargo sur les produits birmans, a annoncé ce mercredi 26 septembre, la secrétaire d'Etat américaine Hillary Clinton après une rencontre à New York avec le président birman Thein Sein, en marge de l'Assemblée générale de l'ONU. Cette étape majeure dans la normalisation des relations entre les deux pays, a été saluée à Rangoun par la LND, le principal parti de l'opposition.

    En autorisant les importations de produits birmans aux Etats-Unis, essentiellement du bois, des pierres précieuses et du textile, Washington a voulu faire un geste supplémentaire en direction du pouvoir et de l'opposition birmane. Le président Thein Sein et Aung San Suu Kyi, actuellement en visite aux Etats-Unis, ont réussi à convaincre leur hôte de l'importance d'une telle mesure.

    Car, les 50 ans de dictature militaire ont laissé des traces sur l'économie birmane. Et la Ligue nationale pour la démocratie (LND) espère que cette ouverture profitera à terme aux 60 millions de Birmans. La levée de l'embargo sur les biens birmans est la dernière d'une série de mesures décidées par l'administration américaine, qui souhaite encourager la poursuite des réformes engagées par le pouvoir birman.

    Auparavant, les Etats-Unis avaient retiré Thein Sein de leur liste noire des personnalités visées par les sanctions. Et, après 22 ans de rupture des liens diplomatiques, un nouvel ambassadeur américain a pris poste à Rangoun ; enfin, en juillet dernier, Washington a levé la plupart des restrictions sur les investissements américain en Birmanie, y compris dans le pétrole et le gaz.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.